Malgré sa victoire, Vladimir Poutine s’inquiète de ne pas être réélu en 2060

17 Publié le 04/04/2018 par La Rédaction
kremlin/ru

Vladimir Vladimirovich Poutine, qui continuera à régner sur la Russie au moins jusqu’en 2024, s’est confié sur sa peur de ne pas réussir à être réélu lors des élections de 2060.

« Comprenez moi bien, je suis très content d’avoir à nouveau gagné la confiance inconditionnelle de mon peuple », explique le judoka qui règne sur la Russie en tant que président ou Premier ministre depuis le 31 décembre 1999. « Mais je sais que ça ne sera pas toujours comme ça. Si ça se trouve, d’ici 2060, je devrai affronter quelqu’un lors d’un deuxième tour », s’inquiète l’ancien agent secret. « Les bonnes choses ne sont pas éternelles, comme nous l’a montré la chute de l’Union Soviétique », poursuit-il avec une larme à l’œil, nostalgique de l’empire qu’il servait en tant que membre du KGB.

« Est-ce que d’ici là, le peuple russe sera toujours prêt à me faire aveuglément confiance ? », s’interroge le président qui est souvent accusé d’avoir organisé l’assassinat de nombreux opposants au fil des années. « J’ai peur de me réveiller à l’âge de 107 ans et de me rendre compte que ma vie a été un échec », confie le « nouveau tsar » réélu pour un mandat de six ans. « Beaucoup disent que je continuerai de régner pour toujours, mais les gens ne se rendent pas compte de ce qui est nécessaire pour arriver au sommet », explique-t-il en caressant son sceptre de cristal de couleur mauve. « Cela demande du travail, beaucoup de chance, et énormément de coups de fil menaçants au milieu de la nuit. »

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité