Personnels soignants en colère : Le gouvernement promet une tape dans le dos et un chocolat chaud

37 Publié le 25/04/2018 par La Rédaction
Crédits :Gwengoat

Le gouvernement a enfin réglé le problème du manque de moyens dans les EHPAD et s’enlève une sacrée épine du pied au moment où la grogne sociale prend chaque jour un peu plus d’ampleur dans le pays

Edouard Philippe n’était pas peu fier en sortant du Conseil des ministres, Il s’est d’ailleurs précipité vers les micros dans la cour de l’Elysée, chose qu’il ne fait que très rarement d’habitude : « Nous avons entendu les revendications de ces personnes qui sont des héros du quotidien et cela ne peut plus durer. J’ai donc décidé ce matin avec le président d’instaurer pour chaque personne, tous les lundis matins, une accolade de son supérieur suivie d’une tape dans le dos. En outre, chacun se verra remettre un jeton pour aller s’acheter un chocolat chaud à la machine, nous leur devons bien ça » conclut-il avant de partir en bombant le torse et en plaquant sur son crâne sa seule et unique mèche.

Une sucette goût fraise en cas d’heures supplémentaires

Du côté des syndicats, tout le monde semble pris de vitesse et ne comprend pas que le gouvernement ait décidé de donner autant d’un coup. Brigitte Lacroix, infirmière dans un EHPAD de Caen, nous confie sa joie : «C’est un peu Noël avant l’heure ! Nous voulions plus de moyens et plus d’effectifs et on se retrouve carrément avec un chocolat chaud et une tape dans le dos, nous allons être « reboostés » pour les dix prochaines années, c’est sûr!».
De son côté, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, souhaite aller encore plus loin et promet une sucette goût fraise en cas d’heures supplémentaires.

Publicité
Publicité