Twitter va lancer son service de rencontres entre haters

25 Publié le 18/06/2018 par La Rédaction
hocus-focus

Suivant les pas de Facebook, le réseau social Twitter va aussi lancer dans les mois qui viennent son propre service de rencontres, réservé dans un premier temps aux haters. Pour que la haine mène à l’amour ?

« Les haters sont les membres du réseau qui insultent gratuitement les célébrités, les inconnus, les associations, les entreprises, ils souhaitent du mal à tout le monde. Ce sont eux les vraies stars de Twitter ! » explique Clémence Lucas, responsable de la communication chez Twitter France. « Pour pouvoir s’inscrire sur le service de rencontre, il faut au préalable que Twitter ait détécté dans vos anciens tweets des insultes, de la diffamation, des fake news, ou du harcèlement de personnalités. Vous pourrez ensuite rencontrer des personnes comme vous, composées à 99% de haine pure, et 1% d’eau. ».

Interrogés, certains haters se sont d’abord montré plutôt agressifs en nous souhaitant une mort « lente et douloureuse » ou en clamant que notre mère couchait avec des inconnus contre de l’argent. Mais d’autres ont accepté de donner leur avis sur ce service de rencontres. Pour RATDOG89, ce service lui permettra de « sortir un peu de [sa] chambre, tout en continuant d’insulter des célébrités avec quelqu’un d’autre, pour partager ces moments précieux où on sent qu’on a fait chialer quelqu’un ».

En effet, bien souvent, les haters se sentent incompris. BOOBOO_103 se sentait un peu seul, et cette plateforme lui permettra sans doute de combler un manque : « Mes amis ne comprennent pas pourquoi je passe 6 heures par jour à insulter des stars. On ne se comprend plus trop… J’ai besoin de trouver quelqu’un avec qui partager ma haine, et qu’on puisse s’associer pour décupler la puissance de ces insultes. L’amour de deux haters peut créer une boule de haine équivalente à la ville de Melun par exemple.”

Le service est donc très attendu et répond à une vraie demande des utilisateurs du réseau social. Reste à savoir si les haters vont se laisser séduire, et ne pas détester aussi ce service de rencontres.

Publicité
Publicité