Après sa démission, Nicolas Hulot s’offre un mois de vacances sur le continent de plastique

44 Publié le 24/09/2018 par La Rédaction
Par Alvaro — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4798071

Trois semaines après sa démission, Nicolas Hulot a pris un mois de vacances bien méritées sur le septième continent à la dérive dans le nord-est du Pacifique.

« C’est l’endroit idéal pour me ressourcer et faire le point » a commenté l’ancien ministre de la Transition écologique en s’étalant le reste d’un emballage de crème solaire sur les avant-bras. « Ici, rien ne vient troubler la sérénité des lieux, le bruit des mouettes, la mélodie des canettes et des bouteilles en plastique charriées par les flots qui s’entrechoquent harmonieusement. » commente-t-il avec poésie.

Plongée dans les sacs poubelles et excursion parmi les dauphins morts

Arrivé hier dans le vortex d’ordures sur un radeau de bouteilles en plastique et d’emballages de pizzas, Nicolas Hulot a déjà un emploi du temps bien rempli. Au programme : une plongée mercredi dans les sacs- poubelle suivie jeudi d’une excursion au large parmi les dauphins morts et, si le beau-temps le permet, une randonnée ce week-end dans la montagne de déchets radioactifs au centre de l’île. « A condition de trouver un bon guide » ajoute-t-il en surlignant un passage de son Lonely planet.

A l’issue de son séjour, Nicolas Hulot a déjà prévu de revenir les bras chargés de cadeaux souvenirs, à commencer par un collier de capsules Heineken, des diaporamas des plus beaux couchers de soleil sur les collines de déchets ainsi qu’une superbe tête de baleine blanche décapitée par un chalutier. « Parfaite pour décorer la cheminée du salon » a commenté le ministre en dévorant quelques araignées d’eau, une spécialité de la région.

Publicité
Publicité