Encore un stylo Bic contraint de vivre sans capuchon

72 Publié le 29/10/2018 par La Rédaction
Crédits :alvesflavio

Un stylo à bille Bic a de nouveau perdu son capuchon dans des circonstances très floues. Reportage.

C’est une hécatombe. Depuis la rentrée scolaire, déjà trois stylos Bic de la trousse de Nathan ont perdu leur capuchon. Pour le patron du syndicat des stylos d’enfants, un feutre jaune fluo Stabilo, s’en est trop : « Nous ne sommes qu’au mois de novembre et déjà tant de perte. Si nous ne faisons rien nous cesserons d’écrire avant Noël ! ».

Car les dommages ne s’arrêtent pas là. En plus des capuchons disparus, les stylos de la trousse de Nathan sont régulièrement mutilés par les dents du jeune garçon de CE1 : « Regardez-moi, je suis dévisagé ! Ce petit passe son temps à me mâchouiller à même le plastique depuis qu’il a égaré mon capuchon. Je vous préviens je suis à ça du burn out, ça va finir en fuite d’encre » se désole un stylo rouge, en bien piteux état.

« Écrivez bien dans votre article qu’on en a gros sur la patate, soupire un crayon à papier au bout du rouleau. Dès qu’il m’a sorti de mon emballage il m’a tout de suite taillé des deux côtés. Vous croyez que c’est facile d’être siamois dans une trousse ? Surtout qu’une des deux mines est toujours négligés. Regardez l’autre côté, il n’a pas été taillé depuis 24h, c’est un scandale ! » s’insurge la gueule cassée, énième symbole d’une trousse où le respect du droit des stylos tient encore de l’utopie.

Publicité
Publicité