Le Chief Happiness Officer propose un nouveau jeu pour annoncer les employés licenciés

49 Publié le 08/04/2019 par La Rédaction
Photo by rawpixel.com from Pexels

Chief Happiness Officer dans une start-up parisienne de web design, Aymeric n’est jamais à court d’idée pour animer la vie de son entreprise : bar à smoothies, soirées karaokés, séminaires de teambuilding… Le jeune homme a même récemment proposé à ses collaborateurs des chansons en happy hour pour annoncer les employés licenciés.

C’est un peu comme N’oubliez Pas Les Paroles” sauf qu’au lieu de deviner les paroles manquantes, il faut deviner l’employé qui a été le moins productif cette semaine !” explique-t-il. “Par exemple, quand on chante “C’est notre sales le moins performant” sur “L’agitateur” de Jean-Pascal, on sait tout de suite qu’on parle de Bertrand ! Comme ça on lui remet sa dernière fiche de paie en musique !”

À l’issue du jeu, les employés licenciés se voient remettre un t-shirt et un mug floqués aux couleurs de l’entreprise avant d’être escortés à la sortie par la sécurité. “On a déjà eu des cas où les employés renvoyés s’énervaient, commençaient à nous insulter et refusaient de quitter les locaux. Comme on fait ça pendant l’happy hour du vendredi soir, certains ont l’alcool mauvais”

Ce genre de problèmes, Aymeric y est fréquemment confronté, la faute à des employés peu réceptifs. “Je les sens pas très intéressés par les jeux” se désole-t-il. “Pourtant je fais mon maximum, je mets de la musique très fort le lundi matin, j’ai accroché des cadres “Happy” partout dans le bureau et j’ai même organisé un grand baby foot plan social les jeudis” ajoute-t-il avant d’interpeller Quentin, un développeur pour lui annoncer qu’il ne pourra pas partir en juillet avec une partie de pendus.

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité