Mis en cause dans une enquête de Mediapart, Sauron refuse de démissionner et « assume »

0 Publié le 29/07/2019 par La Rédaction
Par Katie Tegtmeyer — https://www.flickr.com/photos/katietegtmeyer/38577074/, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2726691

Mordor – Alors qu’une nouvelle enquête de Mediapart met en avant la responsabilité de Sauron et de ses proches dans le saccage de la Comté, celui-ci refuse toujours de démissionner pointant du doigt une enquête « à charge » tout affirmant « assumer ». Reportage.

« Des articles pamphlétaires et grotesques » a répliqué la Bouche de Sauron interviewée ce matin sur BFMTV. « Il n’y a rien qui ait été fait de répréhensible » a-t-elle martelé devant le journaliste tout en affirmant qu’une « enquête interne du gouvernement » allait être menée le plus rapidement possible pour vérifier si les exactions commises étaient ou non contraires au droit. « Cet article est clairement motivé par la vengeance avec des photos volées de nos troupes dans la Comté ». Dans les milieux autorisés, on pointe du doigt les responsables d’Isengard qui seraient à l’origine des sources de Mediapart.

Sauron refuse toujours de répondre aux accusations du journal mais selon ses proches conseillers il dit et répète « qu’il assume » et rappelle que « la destruction de la Comté était dans notre programme électoral » tout en regrettant « cette suspicion généralisée vis à vis des élites de la Terre du Milieu ». Les dirigeants du Gondor ont appelé à nouveau à « la démission immédiate du chef du Mordor », soulignant des fautes graves « incompatibles avec sa fonction », tandis que Mediapart promettait d’autres révélations sur l’utilisation des palantirs et le rôle trouble de Saroumane.

De son côté le parti proche de Sauron serre les rangs autour de son leader et pourrait proposer pour la rentrée parlementaire une nouvelle législation sur le « secret des sources  et secret des affaires».

Publicité
Publicité