Connect with us

Société

Le retour du beau temps permet une augmentation de près de 91% des conversations des coiffeurs et des buralistes

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, une étude parue ce matin révèle que les buralistes et les coiffeurs ont pu, grâce au retour de l’été, voir leurs conversations augmenter de plus de 90%. Reportage.

Published

on

 

Ils étaient nombreux ce matin à se réjouir du retour du soleil et de la chaleur. « À un moment, j’ai songé à avancer mes vacances tellement le silence devenait pesant », explique Eva, coiffeuse en Seine-et-Marne. « Ça faisait trois mois qu’il pleuvait, on était à court d’idées. Pendant les inondations, ça allait encore mais, après, c’était l’horreur », raconte Armand, 54 ans, qui tient un bureau de tabac depuis plus de vingt ans dans la banlieue de Mulhouse.

Selon l’étude, les sujets de conversation ayant servi de soupape aux professionnels pendant cette période creuse sont, dans l’ordre : les vacances d’été (31%), l’augmentation des prix (22%), la coupe de Paul Pogba (13%), la prochaine brocante (9%), La visite de l’hospice de Beaune (9%), le transit intestinal de la tante Agathe (8%), l’incapacité de Venus à influer sur le capitalisme mondial (6%) et la figure de l’hypotypose dans l’œuvre de Péguy (0,03%).

Enfin, toujours selon l’étude, les buralistes et les coiffeurs ne seraient pas en tête du classement des Français ayant vu leur conversation s’étoffer grâce au retour du beau temps puisqu’il seraient devancés, avec un score de 98% d’augmentation, par les propriétaires de caniches.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement