Connect with us

Société

Le conseil d’Etat valide les arrêtés municipaux contre ceux qui portent des chaussettes avec leurs sandales

La nouvelle est tombée ce matin et confirme que les arrêtés pris par les villes sont légaux et ceux qui mettent des chaussettes avec leurs sandales pourront être verbalisés. Reportage.

Published

on

« C’est une belle victoire pour la salubrité publique », explique l’un des premiers maires à avoir pris cet arrêté. « On m’a beaucoup critiqué mais voilà, franchement, les gens qui mettent des chaussettes avec leur sandales, ils ne sont pas comme nous, c’est tout »,  affirme-t-il dans le Figaro. « Mes concitoyens peuvent désormais sortir dans la rue sans avoir peur d’être agressés visuellement et olfactivement par des chaussettes écrasées par la chaleur estivale dans les lanières de cuir ».

Un arrêté pris suite à plusieurs signalements de vacanciers qui portaient de manière ostentatoire leurs chaussettes avec leurs sandales, et ce sans prendre note du bon goût vestimentaire en vigueur. « Je porte des chaussettes avec mes sandales, mes enfants aussi, c’est mon droit, personne n’a le droit de me dire ce que je dois mettre sur mes pieds », se justifie Éric, qui a été verbalisé. Il a contacté une association des droits de l’homme qui a porté la chose devant le Conseil d’État.

Mais, avec cette décision, Éric et tous les adeptes déviants de cette pratique d’un autre âge doivent désormais avoir bien en tête que la France ne transigera plus avec de telles pratiques. « On voulait aussi leur donner des claques mais ça le Conseil d’État a dit que c’était pas possible quand même », regrette le maire.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement