Connect with us

Société

La liste de Noël de Monsanto est bien arrivée au siège de l’Union européenne

Déjà bien gâté avant l’heure avec l’autorisation du glyphosate, Monsanto peut maintenant attendre le 24 décembre sereinement.

Published

on

Alors que chaque année, l’entreprise envoyait sa liste de requêtes au père Noël, cette fois elle a décidé de passer directement par l’Union européenne. « Ils sont capables de faire l’impossible. Seuls eux savent nous mettre des étoiles dans les yeux comme ça. Vous avez vu le glyphosate ? Tout le monde sait pertinemment qu’il est toxique, et pourtant ils arrivent quand même à le faire passer. Ils se sont démenés pour trouver des faux experts, ou pour les acheter, je ne sais pas. Ils ont balayé le principe de précaution de santé d’un simple revers de main. C’est ça la magie de Noël! » déclare un proche de la direction de Monsanto.

La liste est arrivée ce matin à Bruxelles et a été directement remise aux équipes concernées. Les lutins de l’U.E en charge des listes de Noël des lobbies sont déjà en plein travail. Pour le réveillon, l’entreprise Monsanto a décidé de faire également confiance à Jean-Claude Juncker, président du conseil de l’Union européenne, pour camper le père Noël. Tous les membres de Monsanto auront ensuite le droit de venir s’asseoir sur ses genoux afin qu’il puisse leur caresser les cheveux.

Un réveillon qui s’annonce féérique pour l’entreprise qui n’oublie pas les autres pour autant. « On est conscient de la chance qu’on a d’avoir avec un Noël aussi formidable, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. On s’engage donc à offrir un cancer gratuit à chaque personne qui consommera un produit contaminé par nos pesticides. Si vous ne nous croyez pas, vous verrez dans 10 ans. » déclare Hugh Grant, président britannique du groupe Monsanto.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement