Connect with us

Sciences

La police saisit 500 kilos de cocaïne martienne dans la capsule de Thomas Pesquet

Alors que l’astronaute venait de se poser sur Terre, la douane américaine a fait une étonnante découverte dans la capsule Space X, avec une saisie record de près de 500 kilos de cocaïne martienne.

Published

on

Selon les enquêteurs, la drogue était dissimulée dans les doublures de la capsule spatiale. « Tout porte à croire qu’il s’agit d’un trafic martien très élaboré et les responsables n’en sont pas à leur coup d’essai » a souligné un enquêteur, soupçonnant même l’astronaute français d’être ainsi à la tête d’un réseau sophistiqué agissant pour le compte d’un des plus gros cartel martien, connu sous le nom de code de « El Spacemano ». « La drogue était placée dans des astéroïdes creux qui étaient ensuite réceptionnés lors des sorties extra-véhiculaires » explique une source proche de l’enquête. Le personnel de la station spatiale internationale avait des soupçons depuis plusieurs mois, notamment sur l’insistance de Thomas Pesquet à revenir sur la station et de vouloir réaliser seul les sorties extérieures.

Lanceurs spatiaux et rovers martiens flambants neufs

De son côté, Thomas Pesquet clame son innocence et affirme au contraire être victime d’un coup monté, la drogue martienne aurait été placée sous son siège à son insu. Cependant il devra en outre expliquer les changements récents dans son train de vie, la police aurait ainsi retrouvé à son domicile plusieurs lanceurs spatiaux et deux rovers martiens flambants neufs. « Des cadeaux d’amis », a-t-il justifié.

Les enquêteurs espèrent désormais remonter à la source de ce juteux trafic en envoyant la première équipe d’enquêteurs sur le sol martien à l’horizon 2030.

Photo: iStock/Mofles/Image par SpaceX-Imagery de Pixabay 

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Les plus consultés