Connect with us

Au delà du Périphérique

Un ostréiculteur tombe dans un parc à huitres et meurt dévoré

Arcachon – Accident tragique sur le bassin d’Arcachon. Un jeune ostréiculteur a chuté dans son parc à huitres. Il a alors été dévoré en quelques minutes malgré l’arrivée rapide de ses collègues.

Publié le

 mar 

« C’est horrible, on a retrouvé que ce qu’elles n’ont pas aimé, ses bottes et son ciré » se lamente Eric Dulauriez, un proche de la victime. Tout s’est ainsi joué en quelques secondes hier matin. Alors qu’il venait vérifier l’état de ses stocks d’huitres à quelques semaines des fêtes de fin d’année, Jean-Baptiste Chaunu a fait une chute accidentelle dans le parc à huitres. Il a alors été rapidement submergé par des centaines d’huitres. « C’était horrible, elles étaient toutes sur lui, il n’a eu aucune chance » raconte un autre venu à son secours. 

« Heureusement j’avais ma batte de base-ball pour les plus coriaces » raconte un autre. « Mais c’était horrible, il appelait à l’aide mais on ne pouvait rien faire ». En quelques instants, cela en est fini pour Jean-Baptiste. « Et voilà, un moment d’inattention, on le dit, on le répète, ne jamais tourner le dos à un banc d’huitres » explique un autre exploitant navré. Fort heureusement, les accidents de ce type sont devenus rares. Le banc d’huitres responsable a quant à lui été « collecté » et sera prochainement « détruit » a annoncé de son côté la Préfecture de Gironde.

La Préfecture assure qu’il n’y a aucun danger, même si chaque année des rumeurs font état de disparitions inexpliquées de nageurs à proximité des parcs à huitres. « On sait que ce genre d’accident peut arriver, le risque zéro n’existe pas, c’est le risque quand vous élevez des huitres sauvages » raconte ainsi Nicolas, jeune ouvrier qui l’an dernier a perdu plusieurs doigts quand une huitre a bondi de son bac. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés