Connect with us

Economie

Emmanuel Macron assure ne pas vouloir les 45h/semaine pour les jeunes, mais « les 75 »

Le Président de la République a réagi aux révélations de Marianne sur son futur projet d’instaurer les 45 heures minimum aux jeunes travailleurs.

Publié le

 mar 

 C’est lors d’une allocution télévisée qu’Emmanuel Macron a rectifié les informations sorties dans le journal « Marianne » : « Contrairement à ce qui a été dit, non, je ne vais pas rendre obligatoire les 45 heures par semaine minimum pour les jeunes travailleurs. En effet, je trouve que 45 heures par semaine, ce n’est pas suffisant. Les jeunes ont de l’énergie à revendre, ils doivent donc travailler au minimum 75 heures. C’est mon projet ».

En coulisses, les proches du Président affirment qu’il était furieux : « Selon lui, laisser penser qu’il se satisferait de seulement 45 h/semaine, c’est presque de la calomnie. Il était à ça de porter plainte contre le journal. Il a eu très peur que sa base militante ne comprenne pas et croit à un revirement idéologique, pour glorifier la fainéantise et prendre des voies à la gauche et son électorat de gauchistes ». 

Un conseiller nous apprend même que ce n’est pas la seule mesure envisagée par l’exécutif. Le Président souhaite rassurer ses électeurs, inquiets pour leur retraite, en s’inspirant du passe vaccinal : « Courant avril, on annoncera la création d’un ‘passe travail’ qui empêchera l’accès aux bars, restaurants et cinéma aux jeunes travaillant moins de 75 h/semaine. C’est très ‘start up nation’, c’est important de revenir aux fondamentaux avant les élections. Enfin, même s’il ne sait pas encore s’il est candidat hein ! » termine, penaud, son conseiller.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés