Connect with us

Economie

La RATP annonce une hausse de 10€ des sommes prélevées par les pickpockets dans le métro

La direction de la RATP va rehausser de dix euros le seuil maximum des sommes pouvant être volées à un usager qui se déplace dans les transports à Paris et en Île de France.

Publié le

 mar 

Après avoir annoncé une probable hausse de ses tarifs en 2023, la RATP fait un geste envers les pickpockets qui officient sur le réseau francilien. Jusqu’ici limités à 120 euros, les voleurs à la tire auront désormais le droit de prendre jusqu’à 130 euros à leur victimes à partir du 1er janvier 2023.

L’annonce a été accueillie favorablement par le principal syndicat de pickpockets qui menaçait de se mettre en grève pendant les fêtes de fin d’année. « C’est une juste compensation. Nous sommes les premiers à pâtir des retards et les dysfonctionnements du réseaux, bien plus que les usagers lambda » explique un pickpocket interrogé à la station Trocadéro avant d’ajouter « en plus, nous devons nous aussi faire face à l’augmentation des tarifs des abonnements qui nous donnent accès au réseau de transport francilien ».

Autre geste en faveur des pickpockets, la régie des transports parisiens diffusera désormais des messages d’alerte dans les rames du métro parisien alertant sur la présence d’usagers qui ne font pas attention à leur affaires afin de faciliter leur travail. La RATP, qui recrute elle-même ses pickpockets depuis 1997, annonce aussi être prête à réduire ses critères de sélection permettant de pratiquer le vol à la tire sur son réseau.

Image par herry wibisono de Pixabay

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés