Elections/UMP : Copé navré “du temps perdu à ne pas stigmatiser des minorités”

12 Publié le 19/11/2012 par La Rédaction

Jean-François Copé est en colère. C’est en tout cas le message principal qu’il a tenu à faire passer en plein cafouillage à l’UMP. Alors que ni lui ni François Fillon n’ont été déclarés vainqueurs de l’élection pour prendre la tête du parti, le maire de Meaux a tenu a marquer son vif mécontentement. Il critique « un gâchis de temps précieux ». Un temps qu’il aurait aimé utiliser pour s’adonner à son activité de prédilection : la stigmatisation de minorités en tous genres.

 

« Nous perdons du temps mes amis » . Jean-François Copé porte un visage grave depuis hier soir. C’est devant le siège de l’UMP qu’il a pris la parole ce matin pour appeler au retour à l’ordre au sein de l’UMP : « Ce qui nous arrive est une catastrophe. François Fillon par son obstination à ne pas reconnaître sa défaite bloque tout le parti. Plus que l’absence de chef et la perte de crédibilité c’est davantage le temps de réflexion et d’action perdus qui me chagrine. Ces heures que nous passons à nous chamailler sont des heures que nous ne passons pas à stigmatiser des personnes qui mériteraient de l’être ».

Dans les rangs des militants pro-Copé on appelle aussi au calme : « Ce couac c’est tout simplement du temps de xénophobie perdu. Du temps de repli sur nous-mêmes alors qu’il pourrait être tourné vers les autres, à véhiculer des stéréotypes injurieux sur les musulmans, les homosexuels ou les chômeurs. Les médias ne se sont jamais autant intéressés à l’UMP et nous gâchons cette incroyable visibilité en abordant des problèmes internes au parti qui n’intéressent et ne concernent pas les Français » .

Pour marquer le coup, les jeunes de l’UMP ont d’ailleurs décidé d’organiser une manifestation spontanée cet après-midi au Trocadéro pour montrer “le visage uni de l’UMP”. Un rassemblement de 3 heures où copéistes et fillonistes devraient se retrouver ensemble l’espace d’un instant en attendant le verdict de l’élection. Au programme des thèmes abordés lors de cette manifestation qui se veut avant tout rassembleuse : allocataires du RSA, Roms et mariage pour tous.

Le Gorafi

Illustration: wikicommons / MEDEF

Publicité
Publicité

12 avis éclairés

133

lau 19/11/2012

Je penses en particulier aux homosexuels qui doivent être littéralement en manque de clichés et de caricature. Quand la machine UMP s’arrête, c’est toute la pensée clivante qui souffre. Et ce n’est pas acceptable! Ils seront tous les deux responsables du retour des idées progressistes qui risquent de prendre place dans le débat politique français. Sans parler de tous les décomplexés qui depuis 24h s’interrogent et risquent demain de se poser des questions…manquerait plus qu’ils commencent à réfléchir ! Alors vite un chef ! que nous puissions de nouveau exprimer nos idées d’hier pour la société de demain.

    131

    Arobase 19/11/2012

    Les décomplexés trouveront un asile chaleureux auprès de notre soeur Marine. Pas de risque qu’ils virent à gauche, hi hi !
    Par contre, je pense que nous devons continuer le travail de terrain. J’invite notamment demain à une flashmob devant Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Thème : non à ces gays musulmans qui veulent adopter des pains au chocolat et faire inséminer leur chat zoophile.
    Prouvons, diantre, que la base est capable de résister à la bienpensance de gauche, qui ose trouver ridicule que nos deux candidats se soient déclarés vainqueurs en même temps.

143

GrammarNazi 19/11/2012

« le temps de réflexion et d’action perdu » avec un s, perdu, non ?

    128

    Crichto 19/11/2012

    Intéressant. Au pluriel mais pas au féminin…Votre logique me laisse pantois.

      135

      Crichto 19/11/2012

      Et le pire c’est que le Gorafi vous a suivi. L’orthographe se perd ma bonne dame.

        126

        Yann Solo 19/11/2012

        C’est le temps qui est perdu, pas la réflexion, ni l’action…

    148

    Arobase Capelovici 19/11/2012

    @ GrammarNazi
    Pas forcément. On peut considérer que c’est « le temps » qui est le sujet. En fait, il serait même étrange de faire l’accord, car autant « temps perdu » est lexicalisé, autant « action perdue » sonne plus étrange.
    Merci de votre attention.

133

Alice Opéhidémairvaye 19/11/2012

Vous vous dites journalistes mais vous avez de la m. dans les yeux. Renseignez-vous donc sur le passé strotskiste de JF Copé! C’est pourtant flagrant que c’est un internationaliste qui a infiltré le système pour mieux le pulvériser!

    127

    Angela Makrel 19/11/2012

    Chère Alice, je constate surtout qu’il s’agit d’un juif et d’un franc macon, peut être même un roux (mais ca n’a pas été prouvé, et une accusation aussi ignoble ne peut être affirmée sans preuves). Et il n’est certainement pas là pour pulvériser le système, mais plutôt pour tenter d’en garder le contrôle.

    121

    volcom 19/04/2013

    mouais un gars qui aime bien lancer des débats douteux, et j’oublie pas les 5 années ou il a eu l’occasion de l’ouvrir, en stigmatisant, pour « SA » bonne cause…un international opportuniste ou un international foutage de gueule je sais pas mais il n’est sans doute pas pas un universaliste.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *