Christiane Taubira dérape avec l’imitation d’une Anne Roumanoff drôle

68 Publié le 09/05/2014 par La Rédaction

Christiane Taubira se retrouve au centre d’une nouvelle polémique après une intervention au micro du journaliste Jean-Pierre Elkabach dont elle était l’invitée hier. Interrogée sur les moqueries des humoristes français autour de son accent dont elle est régulièrement victime, la garde des sceaux a tenté d’ironiser en se lançant dans une imitation d’Anne Roumanoff faisant un trait d’esprit vraiment drôle sur la politique actuelle du gouvernement.

Christiane Taubira se retrouve au centre d’une nouvelle polémique après une intervention au micro du journaliste Jean-Pierre Elkabach dont elle était l’invitée hier. Interrogée sur les moqueries des humoristes français autour de son accent dont elle est régulièrement victime, la garde des sceaux a tenté d’ironiser en se lançant dans une imitation d’Anne Roumanoff faisant un trait d’esprit vraiment drôle sur la politique actuelle du gouvernement.

L’incident aura mis quelques heures avant de faire le tour des réseaux sociaux, lançant le débat sur la qualité de l’humour d’Anne Roumanoff jusqu’à l’Assemblée nationale. « Le climat actuel ne permet pas de raconter n’importe quoi », s’insurge un député interrogé alors qu’il sortait pour une pause pipi. « On ne peut pas jouer avec les stéréotypes arriérés. Faire croire qu’Anne Roumanoff est, ou a pu être drôle n’est pas une attitude digne d’une ministre de la République », lance un autre.

L’ancienne humoriste Anne Roumanoff, aujourd’hui boulangère dans le Cantal, dit, elle, avoir arrêté l’humour depuis 2006. Elle n’a pas souhaité réagir à l’affaire.

Christiane Taubira a publié un communiqué pour tenter de dénouer la crise. Elle se dit « sincèrement désolée pour ceux qui ont pu se sentir offensés par son imitation d’Anne Roumanoff ». Ce n’est pas la première fois que la ministre de la Justice se retrouve au centre d’une telle polémique puisque elle s’était déjà attiré les foudres de l’opinion il y a quelques mois lors d’un dîner officiel avec une imitation du premier ministre en prenant un accent espagnol rappelant vaguement Julio Iglesias.

La Rédaction

Illustration : Wikicommons / Ericwaltr

Publicité
Publicité