L’hologramme de Michael Jackson interrogé dans une nouvelle affaire de moeurs

67 Publié le 19/05/2014 par La Rédaction

Los Angeles – À peine quelques heures après son retour sur scène, la justice s’intéresse déjà de près à l’hologramme de Michael Jackson. Celui-ci a en effet été arrêté dès ce matin par la police pour répondre de plusieurs questions sur des affaires de mœurs.

Des affaires qui remontent parfois à plusieurs dizaines d’années et dont la mort de Michael Jackson en 2009 avait stoppé la procédure. La police a procédé à un très long interrogatoire de l’hologramme sur des accusations lancées par des parents d’enfants qui aujourd’hui demandent justice. « On veut montrer que même en hologramme, Michael Jackson n’est pas intouchable, la justice doit passer » estime un avocat des familles interrogé par ABC. Dans l’immédiat, aucun détail n’a filtré mais les avocats de Michael Jackson regrettent un acharnement sur la personne de l’hologramme qui n’est, selon eux, en rien responsable des actes de Michael Jackson. Selon plusieurs médias américains, les avocats entendent jouer cette carte de l’hologramme pour stopper la procédure. Il s’agira ainsi de faire admettre à la justice américaine qu’il s’agit d’un simple hologramme et seulement d’un hologramme, d’une recréation artificielle et électronique de Michael Jackson et non de Michael Jackson. En attendant, à peine vingt-quatre heures après son retour, l’hologramme de Michael Jackson pourrait bien passer sa première nuit en prison.

La Rédaction

Publicité
Publicité