Syrie – Vladimir Poutine demande à la Turquie de ne plus se situer géographiquement sur le chemin de ses avions

94 Publié le 07/10/2015 par La Rédaction

Après que la Turquie a affirmé que la Russie avait pénétré illégalement son espace aérien, Vladimir Poutine a vivement réagi. Selon le président Russe, c’est au contraire l’espace aérien turc qui se serait trouvé volontairement sur le chemin des avions russes.

 

Toujours d’après Moscou, les chasseurs russes ont toujours respecté le droit international et ne seraient en rien responsables. « Le placement de cet espace aérien national directement entre la Russie et la Syrie n’est pas un hasard, c’est un calcul politique. Nos avions ne peuvent pas l’éviter » ajoute un expert. Dans l’immédiat, la Turquie a refusé de répondre aux demandes répétées des forces d’état major russe de déplacer cet espace aérien plus à l’ouest ou à l’est, afin de laisser un espace disponible pour le passage de ses avions. « Il y a largement de la place au large de la Méditerranée, pourquoi ils ne font pas voler leurs avions là-bas » souligne Moscou, un brin énervé. Dans l’immédiat la Russie étudiait aussi la possibilité d’exiger de la Turquie qu’elle déplace ses frontières terrestres et le territoire de son pays de quelques milliers de kilomètres et ceci pour permettre le passage plus rapide de ses forces armées.

Publicité
Publicité