Affrontements à République : un CRS blessé par un pétale de fleur prend 15 jours d’arrêt de travail

38 Publié le 30/11/2015 par La Rédaction

Paris – Dramatique scène pour ce jeune CRS qui hier, place de la République, alors qu’il faisait face à plusieurs manifestants ouvertement pacifistes, a été grièvement blessé par l’irruption d’un pétale d’une fleur brandi par un manifestant.

 

Selon les premières indications, il est encore difficile de savoir exactement le déroulement de la scène mais la Préfecture parle « d’images d’une rare violence » avec plusieurs pétales de fleurs venus s’écraser contre le bouclier et le casque du CRS. « On pense que suite à un courant d’air, un des pétales est venu se glisser dans le casque et lui a chatouillé le nez ou l’œil ». Dans tous les cas, le policier tente d’abord de se frotter l’oeil avec sa matraque, blessant trois collègues policiers ainsi qu’une douzaine de manifestants dans le mouvement, avant d’éternuer. « En éternuant, il est tombé sur son collègue et a provoqué une chute de dominos de toute la colonne qui s’est effondrée sur un groupe de manifestants », mettant ainsi fin aux rumeurs de charges gratuites sur les manifestants. L’individu porteur du bouquet suspect a été interpellé et a reconnu avoir apporté les fleurs pour protester pacifiquement, reconnaissant de fait sa culpabilité dans le terrible drame qui s’est joué. Dans l’immédiat, le CRS a été pris en charge par les services hospitaliers et devrait rester sous surveillance médicale pendant une semaine. Ses collègues restent quant à eux choqués et déçus. « Avant on prenait des pavés, maintenant des fleurs, vous vous rendez compte, c’est terrible cette violence » ajoute-t-il en sanglotant.

Publicité
Publicité