L’ascenseur en panne, il n’hésite pas à prendre l’escalier au bout de deux jours d’attente

64 Publié le 10/12/2015 par La Rédaction

C’est un événement qui pourrait bien donner des idées à nombre de nos concitoyens. Alors que l’ascenseur de son immeuble était bloqué, Clément, 24 ans, a eu le courage de descendre les escaliers à pieds, sans aucune aide extérieure.

 

Malgré ce que certains considèrent déjà comme un exploit, Clément a tenu à nuancer sa performance lors d’une conférence de presse organisée pour l’occasion : « Bien sûr, je suis fier de ce que j’ai accompli mais je pense que d’autres en sont capables. C’est juste une question de mental »

Après avoir raté deux jours de travail, le jeune homme a pris son courage à deux mains et décidé de descendre à pieds les deux étages qui le séparent du rez-de-chaussée. Même s’il n’a pas été jusqu’à les monter au retour, préférant passer la nuit chez un voisin en attendant les réparations, la rumeur s’est vite répandue dans l’immeuble, forçant l’admiration de ses voisins : « C’est pas tous les jours qu’on peut célébrer un des nôtres, ce petit je l’ai vu grandir ! » explique René, voisin de pallier et retraité.

L’avenir devant lui

Un collectif s’est déjà constitué dans le quartier pour que cet événement soit relayé au maximum : « C’est ce genre de personne qui donne envie de se dépasser » explique Jean-Jacques, le trésorier du collectif. Puis ce dernier d’ajouter : « Quand on voit qui le gouvernement décore, on se dit que ce serait vraiment dommage que Clément n’ait pas la légion d’honneur. C’est vraiment le minimum » Cet événement a en tout cas ouvert de nouveaux horizons à Clément, qui se dit prêt à relever d’autres défis : « Pourquoi pas apprendre la recette des pâtes au beurre si mon micro-ondes tombe en panne ou même lire un livre en cas de problème de connexion internet ? » lance, téméraire, le jeune homme.

Publicité
Publicité