Obésité : 50% des enfants chinois seraient déjà trop gros pour travailler à la mine

57 Publié le 27/01/2016 par La Rédaction

Nouveau coup dur pour l’économie chinoise. Après la publication de chiffres de croissance inférieurs aux prévisions, le haut responsable chinois Yang Jiechi a lancé un nouveau signal d’alarme lors d’une réunion préparatoire du G20. Selon une étude du gouvernement central, 50% des enfants chinois serait déjà trop gros pour travailler à la mine. Décryptage.

À l’étranger l’annonce a fait l’effet d’un coup de tonnerre mais dans la province minière du Lianoning, cela fait des années que le directeur d’une des plus importantes mines de Chine tire la sonnette d’alarme. « On a de plus en plus de mal à trouver des enfants assez maigres pour ramper dans les petits tunnels étroits. Tous les jours je suis obligé de refuser une dizaine de candidats et de les renvoyer sur les bancs de l’école. Ce n’est pas facile de dire non à un enfant qui veut travailler. Je ne le souhaite à personne. »

Le secteur minier n’est pas le seul concerné et de plus en plus d’entreprises se plaignent de la qualité de la main d’oeuvre. Le géant Apple aurait d’ailleurs commencé à délocaliser la production de l’IPhone vers d’autres pays asiatiques. « L’équation est simple. 70% de nos employés de moins de 12 ans sont obèses. Or la production d’un iPhone demande beaucoup de précision et ce n’est pas vraiment compatible avec leurs petits doigts tout boudinés » a expliqué Tim Cook, CEO d’Apple.

Des mesures radicales pour lutter contre ce fléau

Pour lutter contre le fléau de l’obésité enfantine, des mesures radicales ont été prises. L’interdiction de manger les jours pairs a été décrétée dans la province du Lianoning et à ZhengZhou des vers solitaires pourraient bientôt être ajoutés dans tous les plats servis dans les cantines scolaires. La directrice du FMI, Christine Lagarde, s’est dite confiante quant à la capacité du gouvernement chinois à prendre les choses en main.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité