Privés d’Euro, les Français peuvent se reconcentrer sur la Loi Travail

54 Publié le 11/07/2016 par La Rédaction
titoslack

La victoire du Portugal hier soir face à la France n’a pas eu que des conséquences négatives. Dès ce matin, de nombreux Français ont pu se reconcentrer sur les vrais sujets d’actualité, et en particulier la loi travail. Reportage.

 

Hervé, 35 ans, vit à Paris, et après une nuit difficile suite à la défaite des Bleus (mais aussi à cause de sa femme qui prenait toute la place dans le lit – comme d’habitude), il a su très vite se reprendre en main : « Pendant toute la compétition, j’étais obnubilé par l’équipe de France. Je ne pensais qu’à leur performance, leurs victoires, mais aussi leurs corps fermes et musclés de jeunes sportifs… Heureusement leur défaite a pu me remettre les idées en place ».

La loi travail, passée en force à coup de 49-3, est un des sujets qui lui tenaient à cœur juste avant le début de la compétition. « Avant, j’allais à Nuit Debout. C’était important pour moi de débattre des sujets importants, avec ces beaux altermondialistes chevelus, au corps svelte mais un peu négligé ». Mais l’euphorie des victoires successives des Bleus lui avait fait oublier les vrais combats. Aujourd’hui, il n’a plus qu’un mot à la bouche : GRÈVE. Il faut une bonne grève massive à la rentrée pour désavouer le gouvernement, « et faire râler mon voisin qui dit que la France est un pays d’assistés, ce gros nul».

De nombreux Français sont dans le même cas qu’Hervé. La défaite des Bleus est un souffle qui réveille les braises de la colère dans tout le pays, et Philippe Martinez aurait déclaré en sortant de sa douche : « Les Bleus ont perdu, ça m’a rendu encore plus vénère qu’avant. ».

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité