L’Europe va envoyer une sonde pour trouver des traces de vie à Alep

40 Publié le 20/10/2016 par La Rédaction
dmitriymoroz

Lancée depuis Lausanne en Suisse en juin 2013 par l’Agence spatiale européenne, la sonde doit entrer dans l’espace aérien syrien dans la nuit de vendredi à samedi. La mission vise à trouver des traces de vie dans la ville d’Alep.

Après un voyage de 3000 km, la sonde touchera le sol syrien dans un cratère situé au Sud de la ville. Une zone soumise à des conditions hostiles et selon une grande majorité de scientifiques, peu propice au développement d’un système écologique favorable à l’homme. Composé à 98% de gravas et de cendres et de seulement 2% de matière organique, le sol de la ville d’Alep pourrait cependant révéler la présence de vie microbienne.

Pour le directeur de la mission, une telle découverte pourrait ouvrir la voie à d’autres voyages, voire vers une mission habitée d’ici 2030. Un scénario de plus en plus probable selon lui, d’autant que de nouvelles découvertes ont révélé que l’atmosphère d’Alep, composée en majorité d’azote, d’oxygène, de poussière et de bombes d’origine russe laisse elle aussi l’espoir d’y découvrir une forme de vie.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité