#NDDL: Pour fêter l’autorisation des travaux, Manuel Valls détruit personnellement plusieurs hectares de zone humide

26 Publié le 15/11/2016 par La Rédaction
Dmitry Kalinovsky

Nantes – Après la validation des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Manuel Valls a voulu fêter cette victoire à sa façon. Au volant d’un bulldozer, il a personnellement détruit 8 hectares de zone humide. Reportage.

Il a dans un premier temps fait éclater une bouteille de champagne contre l’habitacle du véhicule au son de la Marseillaise. « C’est un grand jour, nous attendions cela depuis tellement longtemps ». Puis le Premier ministre a pris place au volant de son bulldozer de fonction et a tracé sa route à travers le bocage. Après plusieurs minutes de vandalisme et de destructions, il est revenu à son point de départ dans un nuage de vapeur d’essence. « C’était très émouvant. Je pouvais sentir toutes les vibrations de la machine dans mes mains, tous ces arbres que je déracinais, je me suis senti presque l’égal d’un dieu » raconte Manuel Valls. « Vous avez vu la petite mare avec les poissons rouges là bas ? Bah elle n’existe plus, j’ai fait un dérapage contrôlé à la GTA pile dedans, c’est pas très très Charlie quand même ! ». Plus loin, il se vante d’avoir aplati une caravane où dormait un groupe de ZADistes. « Il faut bien se détendre avec ce qu’on a » ajoute-t-il. Après avoir séché ses larmes de joie, Manuel Valls s’est remis en route pour Paris afin de ne pas rater le petit vin d’honneur organisé par Bernard Cazeneuve pour fêter le prolongement de l’état d’urgence.

Publicité
Publicité