Le Père Noël avoue ne plus croire aux enfants depuis plus de trente ans

30 Publié le 29/11/2016 par La Rédaction
HASLOO

À quelques jours de la fête de la Nativité, Le Père Noël, au cours d’un long entretien accordé à « Voici », n’a pas caché une certaine lassitude, avouant même « ne plus croire aux enfants depuis plus de trente ans »

 

« J’ai de plus en plus l’impression de faire quelque chose d’inutile. Et ce depuis une bonne trentaine d’années » a confié le personnage principal de Noël aux journalistes chargés de l’interroger, avant d’ajouter, non sans tristesse : « J’ai l’impression qu’on m’a menti et que les enfants n’attendent en réalité rien de moi. Ils m’écrivent de moins en moins et quand c’est le cas, je vois bien que tout leur a été soufflé par leurs parents. On essaye de me faire croire à un conte pour enfants ».

« Un conte pour enfants »

S’il admet qu’il y a bien « quelques lettres » qui ont sans doute été rédigées par les enfants eux-mêmes, le Père Noël ne s’en réjouit pas pour autant : « En réalité, ils s’en fichent totalement de moi, personne ne me demande de nouvelles, aucun n’essaye de me rassurer en disant qu’il a été sage, les enfants sont de plus en plus égoïstes ». Pire, même, selon le vieux barbu, les lettres des enfants seraient toutes intéressées : « Ils ne m’écrivent que pour me demander des cadeaux, et pas toujours très gentiment » se plaint-il en exhibant des messages comme « eh, Boloss, tes cadeaux ont intérêt à être mieux que l’année dernière ! » ou « MDR le gars il bosse un jour par an et il nous apporte que des merdes ! »

Une réorientation ?

Mais ce n’est pas tout. Profondément affecté par les attaques sur les réseaux sociaux affirmant qu’il a tendance à privilégier les riches, le Père Noël envisagerait sérieusement une réorientation. « Pourquoi pas délocaliser ma production dans les pays émergents et en profiter pour faire autre chose ? » S’interroge. Puis d’ajouter : « Je me verrais bien prof de surf à Hawaï, On se pèle les c… ici ».
La lassitude du Père Noël est loin d’être un cas isolé puisque quelques heures seulement après ses déclarations, Dieu a avoué quant à lui « ne plus croire en l’humanité ».

Mots clés : ,
Publicité
Publicité