Ségolène Royal annule sa présence à l’anniversaire surprise de Kim Jong-un

55 Publié le 14/12/2016 par La Rédaction

Suite à la controverse par rapport à ses propos après la mort de Fidel Castro, la ministre de l’écologie a décidé d’annuler sa présence à l’anniversaire surprise du dictateur Nord-Coréen.

« Cela m’ennuie beaucoup, car j’avais déjà acheté mon cadeau », a confié la numéro 3 du gouvernement en faisant référence à la chaise électrique écologique dernier cri qu’elle espérait offrir au chef suprême du pays le plus isolé du monde lors de son anniversaire le 8 janvier. « Cela fonctionne avec des pédales », a-t-elle précisé. Elle espérait visiter les camps d’internement afin d’y proposer des méthodes de travail qui limiteraient les gaz à effet de serre. Interrogée sur les conditions des détenus, la ministre a répondu qu’il était important de noter que « la prison ce n’est jamais agréable » et que « au moins les prisonniers sont occupés », faisant référence au travail forcé.

L’anniversaire de Kim Jong-un, qui fêtera ses 34 ans, aurait également été l’occasion de discuter d’une proposition de circulation alternée pour les missiles nord-coréens que les pays occidentaux considèrent comme une menace.

Il s’avère cependant que Ségolène Royal sera peut-être heureuse d’avoir annulé sa présence. En effet, pris de peur lors de son dernier anniversaire lorsque les invités ont crié « surprise ! », le jeune Kim avait ordonné plusieurs exécutions. Qui plus est, chaque citoyen nord-coréen soupçonné d’être impliqué dans un anniversaire surprise pour le chef de l’Etat est susceptible d’être envoyé en camp d’internement pour conspiration.

Publicité
Publicité