En retard dans les sondages, Vincent Peillon reprend espoir après avoir trouvé la fève

49 Publié le 11/01/2017 par La Rédaction
By G.Garitan - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=24211966

Loin derrière le trio de tête Valls-Montebourg-Hamon dans les sondages, Vincent Peillon a repris du poil de la bête hier soir après être tombé sur la fève en mangeant la traditionnelle galette des rois en famille .

 

Il y a des signes qui ne trompent pas. C’est en tout cas ce que veut croire Vincent Peillon, fraîchement couronné roi : « J’ai enfin vaincu la malédiction. Cela faisait plus de dix ans que je n’avais pas eu la fève, ça ne peut pas être un hasard. Surtout que ma fève représentait un lion et que le lion est vraiment très très fort » a déclaré celui qui refusait toujours obstinément d’ôter sa couronne pour profiter de son moment de gloire. Puis ce dernier d’ajouter: « Tous les anciens présidents ont eux aussi bénéficié, à un moment de leur parcours, d’un signe de la providence. Souvenez-vous de ce qui est arrivé à Jacques Chirac lorsqu’il est descendu de sa motocrotte! »

A tous ceux qui moquent sa naïveté et qui affirment que « la fève ne fait pas le président » , Vincent Peillon objecte qu’il a « d’autres garanties », comme ce trèfle à quatre feuilles, trouvé dans son jardin il y a un peu moins de deux ans ou le fer à cheval que lui a légué sa grand-mère quelques jours avant sa mort. « Et puis n’oubliez pas que nous ne sommes qu’à deux jours du vendredi 13 » rappelle malicieusement le candidat à la primaire de la gauche en embrassant furtivement un os de poulet qu’il replace aussitôt dans son slip.

Publicité
Publicité