Sondage : 95% des fonctionnaires aimeraient diviser le nombre de politiques par deux

28 Publié le 22/03/2017 par La Rédaction
© Heiko119
© Heiko119

L’immense majorité des fonctionnaires aimerait réduire drastiquement le nombre de politiques. C’est ce qui ressort d’un sondage IPSOS paru ce matin dans « Le Parisien » et qui confirme une tendance largement perceptible depuis le début de la campagne présidentielle.

Pour 95% des fonctionnaires interrogés, le nombre de politiques, notamment de parlementaires, est beaucoup trop important. Parmi les sondés, 72% estiment que « c’est indispensable pour réduire la dépense publique », Rémi, professeur de 52 ans, n’hésitant pas à dire qu’il faut « dégraisser le mammouth ». 60% pensent également que cette réduction du nombre de politiques doit s’accompagner d’une « augmentation effective de la durée du travail ». « La présence des parlementaires sur leur lieu de travail doit être beaucoup plus importante : il faut que les Français soient sûrs qu’ils ne sont pas payés à rien faire », explique Pierre, 41 ans, employé municipal.

Enfin, 83% des personnes interrogées considèrent que le régime spécial de retraite dont bénéficient les parlementaires est « inadmissible ». « De quel droit certains Français pourraient-ils bénéficier d’une retraite plus avantageuse que les autres ? » s’insurge Karim, cadre à la SNCF. Ce sondage fait écho à un autre sondage à paraître en fin de semaine qui révèle que 78% des immigrés aimeraient que les politiques renforcent le contrôle des frontières de l’honnêteté.

Publicité

28 avis éclairés

18

plastic Bert_30 23/03/2017

Il y a 2 sortes de gens,
ceux qui divisent les gens en 2
et les autres.

28

Phil Defer 22/03/2017

Avec vos conneries, vous allez :
– ruiner les boites de com, les rois du coaching, les loueurs de chambres d’hôtel en journée, le secteur bancaire suisse et de Singapour…
– mettre au chômage des jeunes filles de 15 ans du 9-3 qui n’auront d’autre solution que d’aller tapiner Porte de la Chapelle pour subvenir aux besoins de leur famille.
– couper les liens tenus existant entre les milliardaires libanais et les oligarques russes.
– mettre au chômage les tailleurs de costard de la rive gauche et des brigades entières de contrôleurs des impôts.
– engorger le service courrier d’Habitat de demandes de siège au conseil d’administration.
– et le pire de tout, devoir recaser Jean-Vincent Placé. Depuis Harlem Désir et Cambadélis, même les mutuelles n’en veulent plus…

Est-ce bien raisonnable ???

    22

    Phil Defer 22/03/2017

    En outre, ça ne règle pas malheureusement pas le cas d’Agnès Verdier-Molinié : on va devoir encore la supporter sur les plateaux TV.

    18

    Ravaillac 22/03/2017

    On pourrait aussi mettre fin à leur contrat. Définitivement.

      20

      Phil Defer 23/03/2017

      Thierry Ardisson (si mes souvenirs sont bons, ce qui est loin d’être sûr, quoique toujours plus sûr qu’une victoire de Rama Yade aux prochaines présidentielles) disait « Je suis royaliste, parce que les rois, on peut leur couper la tête ».

21

ribouldingue 22/03/2017

La hiérarchie c’est comme les étagères « plus c’est haut, moins ça sert ». En commençant par les catégories C pour terminer jusqu’en haut de l’étagère : Maires, présidents départementaux, présidents régionaux, pour finir les ministres et le roi de la France. Ça fait beaucoup de feignasses qui se dorent la pilule sur le compte des contribuables. Vous vous imaginez les économies que le pays ferait, en sachant que les exécutants sont les catégories C et si le peuple s’entraidait. Je te foutrais tout ce beau linge et ces belles couvertures à la lourde, à 100 % dans les sondages d’ipsos, et sans traîner.

22

Borniol 22/03/2017

Ce n’est pas le nombre de fonctionnaire qu’il faut diviser par deux, c’est chaque fonctionnaire.
A commencer par les employés de mairie, a vif et a la scie a métaux, manuellement et transversalement.
Pour qu’ils arrêtent définitivement de nous faire chier avec leurs justificatifs.

    19

    Egomoncul 22/03/2017

    Oui, les justificatifs c’est bon pour les autres, pas pour moi.

23

social-traitre 22/03/2017

95 des fonctionnaires aimeraient aussi diviser par trois le nombre des petits cons qui vivent et sortent de temps à autres du cabinet des élus…
Il suffirait de tirer la chasse !

    22

    Hein 22/03/2017

    Quand on sait le temps qu’il faut pour obtenir un permis de chasse hein bon

22

King Julian 22/03/2017

Je me méfie de ces articles plein de mots , de lettres, de nombres et de pourcentages. On cherche à nous enfumer.

25

Hum 22/03/2017

Je suis dans les 5 % restants, je veux bien qu’on me divise mon travail par deux et, pour faire les vases communicants, qu’on multiplie ma paye par 2.

31

Pascal 22/03/2017

Les derniers sondages sont unanimes: 95% des retraités pensent qu’il faut multiplier par 2 le nombre d’actifs et 100% des décédés ne se prononcent pas sur la question: la mort est-elle mieux que la vie ?

24

Simon 22/03/2017

Dat moment when tu lis un article du gorafi et tu te dis « Ah mais ouais putain, grave ! »…

17

Udet 22/03/2017

De toute façon qu’ ils se rassurent, on ne devrait plus trop tarder à les diviser en deux, il manque juste une petite dose de frustration avec l’ appétit.

23

Sarcasme 22/03/2017

Avec l’accent Sud Sarthois, on prononce les fonctionéreux !

    20

    bec 22/03/2017

    « les fonctionéreux »: chouette jeu de mots !
    Mais je pense que 95% des fonctionnaires coûtent moins cher que les marlepentaires et les sétaneurs, et en plus ( ou en moins) ils n’ont pas d’assistants…

      20

      Maître Folace 22/03/2017

      Nous noterons à cette occasion que la totalité des « assistés » du secteur privé n’ont pas d’assistants.

26

JB 22/03/2017

A ce sujet, il était bon dans quelle matière Fekl?

    21

    Chloé 22/03/2017

    C’est nul! Tu devrais faire du showbiz

      22

      JB 22/03/2017

      Tu es dure ! Moi je la trouve pas mal …
      (Mais je retiens ton idée, on sait jamais, dès fois que je voudrais faire ma conversion professionnelle)

        17

        Maître Folace 22/03/2017

        On peut supposer qu’il excelle dans la dissimulation des corps de défunts. Parce que aussi près du final pour agrémenter de la sorte don CV, il y en a qui tueraient pour.

30

JPH 22/03/2017

Le but de la réforme territoriale était de faire baisser le nombre des politiques et particulièrement des professionnels de la politique. Ça n’a pas marché. Les bougres défendent bec et ongles leurs privilèges, il suffit de constater qu’ils ont réagi aux affaires Fillon en changeant les règles de la prescription !
Il n’y a donc aucun humour à dire que si des fonctionnaires voulaient entretenir moins de politiques, ils auraient raison.
Qui connaît le comble de la bonne sœur ?
Vivre en vierge et mourir en sainte.

    22

    Dr Popaul 22/03/2017

    Et le mauvais frère , alors ?
    Pour les bonnes soeurs , vous comprendrez bien que je ne peux pas être partout !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *