Sondage : 95% des fonctionnaires aimeraient diviser le nombre de politiques par deux

28 Publié le 22/03/2017 par La Rédaction
© Heiko119

L’immense majorité des fonctionnaires aimerait réduire drastiquement le nombre de politiques. C’est ce qui ressort d’un sondage IPSOS paru ce matin dans « Le Parisien » et qui confirme une tendance largement perceptible depuis le début de la campagne présidentielle.

Pour 95% des fonctionnaires interrogés, le nombre de politiques, notamment de parlementaires, est beaucoup trop important. Parmi les sondés, 72% estiment que « c’est indispensable pour réduire la dépense publique », Rémi, professeur de 52 ans, n’hésitant pas à dire qu’il faut « dégraisser le mammouth ». 60% pensent également que cette réduction du nombre de politiques doit s’accompagner d’une « augmentation effective de la durée du travail ». « La présence des parlementaires sur leur lieu de travail doit être beaucoup plus importante : il faut que les Français soient sûrs qu’ils ne sont pas payés à rien faire », explique Pierre, 41 ans, employé municipal.

Enfin, 83% des personnes interrogées considèrent que le régime spécial de retraite dont bénéficient les parlementaires est « inadmissible ». « De quel droit certains Français pourraient-ils bénéficier d’une retraite plus avantageuse que les autres ? » s’insurge Karim, cadre à la SNCF. Ce sondage fait écho à un autre sondage à paraître en fin de semaine qui révèle que 78% des immigrés aimeraient que les politiques renforcent le contrôle des frontières de l’honnêteté.

Publicité
Publicité