6 choses à savoir sur l’électeur type de Nathalie Arthaud

26 Publié le 20/04/2017 par La Rédaction

Depuis plusieurs semaines, Le Gorafi essaye de vous faire découvrir le profil des candidats à la présidentielle. Mais qu’en est-il des électeurs de ces candidats ? Voici 6 choses à savoir sur l’électeur type de Nathalie Arthaud.

 

Le soir, peu avant minuit, il se transforme en anaconda et peut avaler vivants jusqu’à 75 grands patrons.

Il emploie en moyenne le mot « travailleurs » 6957 fois par jour. En revanche, il n’emploie qu’environ 3000 fois les mots « injustice » et « inégalités ».

Sa voix peut atteindre 120 décibels lorsqu’il parle normalement, soit le bruit d’un haut-parleur ou d’un marteau piqueur à un mètre. Elle tombe à 100 lorsqu’il chuchote mais peut aller jusqu’à 155 –l’équivalent d’un avion Caravelle au décollage- lorsqu’il évoque la finance.

Il se nourrit exclusivement de feuilles de journaux de « L’Humanité » ainsi que d’objets ayant été touchés par Trotsky.

Au lendemain du premier tour de la présidentielle, il quitte La Terre pour aller hanter d’autres planètes. Il lui arrive à cette occasion de faire le voyage avec un électeur de Jacques Cheminade à condition que ce dernier n’évoque ni la CIA, ni l’Europe, ni le 11 septembre et accepte de lire en entier un tract de Force Ouvrière.

Son espérance de vie dans un cocktail du MEDEF est de trois cacahuètes et une gorgée de champagne.

Publicité
Publicité