Passation des pouvoirs : François Hollande fait le bilan calmement, en se remémorant chaque instant

26 Publié le 16/05/2017 par La Rédaction

Ça y est : dimanche 14 mai, François Hollande a officiellement passé la main à Emmanuel Macron au terme d’une cérémonie plus hystériquement commentée qu’une finale de télé réalité. Redevenu citoyen normal après s’être évertué à l’être comme Président, l’ancien chef de l’État se confie avec nostalgie.

 

C’est un François Hollande apaisé qui nous accueille dans une brasserie cossue de la rue de l’Université, à quelques encablures du siège du PS – le parti qu’il vient de faire gaiement imploser au terme de 5 ans d’un mandat en dents de scie sauteuse. Devant les journalistes, l’ancien locataire de l’Élysée se livre avec introspection sur les grandes étapes de son parcours, de son « enfance pas toujours aisée, sans trop dramatiser » à ce jour de 2012 dont il chérit le souvenir: « On a tout déchiré le 15 mai à l’élection ».

Aujourd’hui, alors qu’il vient de céder la place au plus jeune Président de la Ve République, François Hollande réalise mieux que personne combien le temps passe et passe et passe, et beaucoup de choses ont changé. Sans une once d’amertume, il salue la victoire d’Emmanuel Macron, avec lequel il se reconnaît d’ailleurs des affinités. « Lors de la passation, nous avons partagé nos kiffs, nos ambitions, nos objectifs : devenir quelqu’un ». Pour Charlotte Chaffanjon, journaliste et spécialiste reconnue des turpitudes du PS, Les deux hommes ont « un point commun, celui de réussir par tous les moyens ».

Un François Hollande philosophe face au temps qui passe et passe et passe

Alors que sur ses cinq années passées à la tête du pays sa côte de popularité a le plus souvent tutoyé les profondeurs et que l’exaspération des Français a culminé au 2e tour avec un FN à 34%, l’ancien chef de l’État s’interroge non sans incongruité: « Qui aurait pu s’imaginer que le temps se serait si vite écoulé ? ».
Mais, désormais serein, presque retiré, c’est un François Hollande philosophe qui se surprend à « parler des histoires d’avant comme si on avait 50 ans » – une déclaration qui, il est vrai, surprend dans la bouche de cet homme de bientôt 63 ans.

Interrogé enfin sur ce qui l’attend maintenant et sur les rumeurs d’achat d’une maison à Tulle, François Hollande affiche le sourire déterminé d’un homme investi d’une nouvelle mission : « C’est ça, il faut construire une famille, assurer sa descendance ». Nous n’en saurons pas plus : l’ancien Président, soucieux de l’horloge qui tourne, des jours qui défilent et des années qui passent, a déjà pris poliment congé.

Publicité
Publicité

26 avis éclairés

73

WannaBeGood 17/05/2017

Ouff merci, quelqu’un a reconnu les négmarrons! Excellent l’article

79

JadotA 17/05/2017

Capitaine du pédalo Concordia ravi de son bilan :
.
15.000 par mois pour sézigue
état d’urgence pour les sans-dents,
Loi Travail pour demain.

84

JadotA 17/05/2017

Bilan :

Le présidut normal laisse le pays en état d’urgence

mais peinard,

c’est-à-dire sans urgence

en l’état.

65

MimiAuch 16/05/2017

Bilan de Hollande en deux mots :
Tulle, Gras.

    57

    DuckySmokeTon 17/05/2017

    First aid kit pour un gars qu s’est très vite cramé.

67

JP TETACLAK 16/05/2017

Il devrait :
– se rabibocher et prendre sa retraite avec Ségolène, ça nous règlerait un deuxième problème
-et surtout, surtout.. pitié.. ne pas écrire un livre

68

JPH 16/05/2017

Dans quinzE jours il racontera qu’il a été président et personne ne voudra le croire.
Dans un mois il n’en parlera plus.

57

Guillaume Schurck 16/05/2017

Petites références à Sniper 👌

65

XXCHExX 16/05/2017

C’est la monnaie qui dirige le monde,
C’est la monnaie qui dirige la terre!!
Benji hollande et Jacky cahuzac

50

Bertrand 16/05/2017

J’ai pas le temps de développer mais cette partie de Mystère et suspence se prête pas mal au même genre de détournement.
« On avait allumé un feu fallait qu’j’l’attise
Fallait qu’j’ai un but fallait qu’j’fasse mon truc
Y’a pas d’magie
Même si j’parle au passé c’est du futur qu’il s’agit
Il fallait pas que je sois trop feignant car je ne suis pas né dans la soie
Fallait qu’j’y crois et pas en me plaignant, mon prénom c’est François
Ne régnant sur rien, fallait bien qu’je parte
Fallait que j’revienne les mains pleines
FF fallait que j’le marque
Fallait qu’on vienne et qu’on démontre à n’importe quel endroit qu’ce soit
Fallait qu’tu viennes à notre rencontre
Peu importe quand peut-être ce soir
Fallait qu’on garde espoir c’est tout c’qu’on pouvait faire
Fallait qu’on soit sincères pas dire tout c’qui pouvait plaire
Fallait qu’j’défende mon avis mon corps mon humour
Ma famille mes amis jusqu’à la mort mon amour
Il le fallait et tant mieux s’il le fallait bien
J’reste anxieux ne croyez pas que pour moi tout allait bien
Tapez m’en 5 mais pas dans les yeux si vous me recevez bien »

59

ribouldingue 16/05/2017

Macron devrait faire gaffe quand même avec «Moi le mal aimé», il a l’âge de Brigitte, et paraît-il que c’est un chaud lapin. On connaît ces petites bêtes là, ça ne pense qu’à tringler vite fait, bien fait. D’ailleurs, d’après son son médecin traitant il a encore l’anguille et les deux cochonnets qui jouent au bilboquet au fond du slip. C’est beau pour un retraité. C’est sûr, il doit avoir un truc que l’expulsé ne nous dit pas! Les toubibs disent, qu’à 63 ans c’est l’âge où il faut commencer à prendre des petites pilules bleues, si tu ne veux pas passer pour une couille molle devant ces dames. Je suis sûr que Macron devait sentir le piège lors de la passation de pouvoir le 14 mai. Vous avez remarqués? Macron était seul à raccompagner le roi déchu, et l’ancien monarque ne voulait pas lâcher la louche de son successeur il lui passait même de la crème dans le dos jusqu’à la dernière minute avant de regagner son carrosse. C’est tout ce que nous avons retenu de ce quinquenat. Un homme casqué qui se rendait chez son amante sous le regard éberlué de journalistes qui avaient planté leur tente devant la porte de l’Elysée pour colporter le moindre ragot de clocher à rapporter au bon peuple. Un roi qui avait promis que le changement c’était pour maintenant dans son meeting du Bourget. 5ans plus tard après avoir trahi le ps il nous refile le bébé de pompidou et de giscard, un autre monarque républicain. Vive la France, Vive la République, Vive le roi.

69

Nicolums 16/05/2017

J’ai fait son bilan calmement sans me remémorer chaque instant, parler des histoires d’argent comme si on en avait autant

72

Le Bar Atteint 16/05/2017

A la suite de quoi, François Fillon aurait déclaré:
« Seul le crime paie
Aucun remords pour mes pêchés
Tu me connais je suis assez bestial pour de la monnaie
si t’es pas de chez nous
T’as rien appris, les vrais re-frés savent bien
Comment l’argent se fait. »

67

Papi Nigola 16/05/2017

Je croyais qu’il avait pris sa retraite il y a 5 ans ce M. Hollande

72

Hein 16/05/2017

Bilan c’est comme lent mais deux fois plus vite hein

66

jéglisséchef 16/05/2017

Hollande: Merci pour ce moment
Macron : Merci pour ma môman

    59

    MimiAuch 16/05/2017

    Voyons, jéglisséchef, c’est plutôt Merci pour ce môme en marche !

63

Général BOL 16/05/2017

Merci pour ces instants.

66

Gaby 16/05/2017

Fini l’Elysée, retour au ministère Amer…

73

King Julian 16/05/2017

15 boules par mois sans rien glander, forcément ça détend.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *