Les 5 défis qui attendent Emmanuel Macron

43 Publié le 17/05/2017 par La Rédaction
© Capture d'écran/LCI/TF1 news

Le président fraîchement élu a du pain sur la planche : il sera le chef de l’État jusqu’en 2022 et les challenges qu’il devra relever sont nombreux. Voici la liste de ses cinq principaux défis dans un futur proche.

 

Mieux digérer le lait
Emmanuel Macron digère mal le lait depuis qu’il est tout petit et cela lui a causé bien du tort et des moqueries. Il aimerait remédier à cela au plus vite afin de pouvoir incarner la figure présidentielle sans craindre d’être « ballonné » par exemple.

Avoir un petit chien qui porte des lunettes d’aviateur
Emmanuel Macron l’avait promis lors de sa campagne : il sera toujours accompagné d’un petit chien avec des lunettes d’aviateur. C’est ce qui avait séduit les Français (à plus de 80%), il lui incombe aujourd’hui la lourde tâche de trouver ce fidèle compagnon.

Interdire le surnom « Manu »
Le président ne supporte pas qu’on l’appelle « Manu », car il trouve ce surnom « vulgaire et déplacé ». Il souhaite donc son interdiction qu’il fera passer par ordonnance « le plus tôt possible ».

Avoir un piercing
Brigitte Macron le lui avait fortement déconseillé « tant qu’il ne serait pas Président ». C’est désormais chose faite ! Emmanuel Macron pourra se faire percer « le nez ou le nombril », tous frais payés par l’Élysée. Encore lui faut-il trouver le courage de supporter la douleur. Rien n’est joué !

Apprendre à conduire avec les genoux
C’était le rêve d’Emmanuel Macron: conduire une grosse voiture tout en mangeant un sandwich d’une main et en téléphonant de l’autre. Selon un proche, “Emmanuel a besoin d’entraînement pour conduire avec les genoux, mais il pourra y parvenir avec de la ténacité”.

Publicité
Publicité