Ce que l’on sait de l’attaque terroriste de Manchester

90 Publié le 23/05/2017 par La Rédaction
© Daniel_Kay

En quelques points, Le Gorafi revient sur les faits les plus marquants de l’attentat de Manchester.

 

Nadine Morano a encore tweeté
Malgré toutes les précautions de son entourage, l’ancienne ministre s’est emparée de son portable dans le courant de la nuit et a envoyé un tweet. « Le portable était pourtant dans un coffre, lui-même dans un endroit sécurisé, nous essayons de savoir comment elle est parvenue à s’en saisir ». Les autorités mettent en garde contre toute autre tentative de communication de Nadine Morano. « Selon nos informations, il reste encore 54% de batterie sur le téléphone incriminé ».

Florian Philippot blessé
Florian Philippot se trouve dans un état grave après avoir tenté d’être en direct sur CNEWS et BFMTV en même temps, en essayant de répondre à deux interviews en simultané. « Il ne s’était pas assez échauffé, nous l’avons retrouvé dans un état épouvantable, la colonne vertébrale complètement vrillée et tenant des propos incohérents », commente un proche. Florian Philippot devrait être absent plusieurs heures des antennes. Un numéro d’urgence a été mis en place pour les téléspectateurs inquiets.

Donald Trump annonce qu’il va bombarder la Corée du Nord
Bien que rien en l’état ne semble relier la dictature à l’attentat, Donald Trump a annoncé cependant qu’il allait bombarder la Corée du Nord. Selon lui, si elle n’a rien fait, elle n’a rien fait pour empêcher ce drame et elle doit sans doute avoir des choses à se reprocher. L’état-major se réunira rapidement pour essayer de comprendre où se trouve la Corée du Nord.

Le porte-avions Charles de Gaulle s’échoue dans la Tamise
Envoyé rapidement sur place, le porte-avions Charles de Gaulle s’est échoué alors qu’il tentait de remonter la Tamise. S’en est suivi un incendie dans les cuisines, la perte d’une hélice qui est allée s’encastrer dans l’un des piliers de Tower Bridge, quelques minutes avant que les toilettes ne se mettent à refouler. Remorqué jusqu’à Toulon, le porte-avions devrait être inopérationnel jusqu’en 2023.

Les Européens à deux doigts de pardonner le Brexit
Les Européens feraient face à une vague conséquente d’empathie, affirmant que le Brexit était de l’histoire ancienne et que rien ne comptait désormais plus que de faire des câlins à nos amis anglais. « On se rend compte qu’on s’est pris la tête pour rien, au fond on les aime, je les aime, nous allons leur envoyer des milliers de câlins ». La taille légale, les normes établies, comme la consistance et l’origine de production de ces câlins seront examinées prochainement par le parlement européen.

Publicité
Publicité