Emmanuel Macron a téléphoné avec Justin Trudeau toute la nuit car il n’arrivait pas à dormir

43 Publié le 01/06/2017 par La Rédaction

Palais de l’Élysée – Après s’être fait un lait chaud, le président de la République a téléphoné à son homologue canadien dans l’espoir de recevoir de l’aide pour s’endormir.

 

« Plus maintenant, calisse » auraient été les premiers mots prononcés par le Premier ministre canadien au téléphone après qu’Emmanuel Macron lui a demandé s’il dormait. Après lui avoir posé la question « Tu fais quoi ? », posée en retour par le chef d’État canadien, le président aurait timidement prononcé les mots « Je pense à toi » avant de lui faire savoir qu’il était en train de le regarder à la télévision. L’honorable Justin Trudeau aurait même accepté de lui raconter une histoire après une courte session d’apprentissage d’injures québécoises pour le président français, et de vieilles expressions françaises pour le Premier ministre canadien. Les citoyens des deux pays ont réagi de manière globalement positive, la majorité étant d’accord pour dire que cet entretien téléphonique était une bonne chose pour les relations franco-canadiennes.

Ce matin, le président s’est dit revigoré, précisant qu’il était impatient de revoir le Premier ministre canadien pour une nouvelle rencontre : « Nous avons échangé au téléphone cette nuit, et nous avons tous les deux hâte de prévoir un nouvel entretien afin de s’assurer que nous passons tous les deux d’excellentes nuits de sommeil afin de bien diriger nos pays respectifs ».

La Première dame, Brigitte Macron, espère néanmoins que leurs appels téléphoniques nocturnes se limiteront à un strict minimum.

Publicité
Publicité