En vacances en Floride, Trump promet « le feu et la fureur » à un serveur maladroit

36 Publié le 21/08/2017 par La Rédaction
© Michael Vadon
© Michael Vadon

Le Président américain semble décidément bien remonté. Profitant de quelques jours de repos bien mérités entre deux dérapages potentiellement cataclysmiques, Donald Trump s’est emporté en des termes bien à lui contre un malheureux serveur de son club privé.

 

C’est un dîner que les membres du très select Mar-a-Lago ne sont pas près d’oublier. La soirée commence pourtant sous les meilleurs auspices: le propriétaire des lieux et 45e Président des Etats-Unis honore les convives de sa compagnie, et se lance dans un de ses discours improvisés sur les « good deals » et « bad deals » dont il a le secret. On débouche des canettes de Budweiser millésimées, les T-bone steaks sont servis au kilo.

Entre les tables, un serveur s’affaire : Steven Moody a 26 ans, et c’est son 5e jour au Mar-a-Lago. Stressé par cette illustre présence, le jeune homme se dépense sans compter, multiplie les trajets de la salle vers la cuisine, virevolte dans un ballet si étourdissant qu’il ne remarque pas le câble de fabrication russe qui relie la table présidentielle à une station d’écoute près de Moscou. Au troisième passage, l’inévitable se produit : Steven trébuche, et renverse l’équivalent de 3 milk-shake à la banane sur le Président.

« Les Etats-Unis ne se laisseront ni intimider ni agresser par Steven »

La colère de Donald Trump est terrifiante. Tremblant de rage, il fait saisir le malheureux serveur par ses gardes du corps, qui le font asseoir sans ménagement face à lui. « Si Steven persiste dans sa maladresse, je lui promets un feu et une fureur tels que le monde n’en a jamais vu », tonne le Président, qui prend toute la salle à témoin. « Les Etats-Unis ne se laisseront ni intimider ni agresser par Steven ». Le jeune homme esquisse une justification, veut clamer son innocence, mais Donald Trump, manifestement à cran, ne lui en laisse pas le temps. « Sachez, Steven, que vos actions auront des conséquences. Des missiles nucléaires sont pointés en ce moment même sur le ranch de vos parents dans le Wyoming. Que cela ne se reproduise pas. ».

Les convives sont encore pétrifiés tandis que le pauvre Steven évanoui est évacué vers les cuisines. Satisfait, Donald Trump se rassoit et commence à tapoter sur son smartphone. Un tweet, évidemment. « Vient de neutraliser un dangereux serveur. Ni dialogue ni négociation sur la sécurité de la nation. USA! ».

Publicité

36 avis éclairés

13

Photo73 22/08/2017

Trop fort Trump, il a regardé l’éclipse sans lunettes, bientôt aveugle ?
Le feu, c’est donc vu, reste la fureur quand il n’y verra plus goutte.
Un président visionnaire avec une canne blanche, ça va faire bizarre.

    20

    Andy Rigeable 22/08/2017

    извините…..

14

Photo73 21/08/2017

Il pourrait ne plus être en poste en octobre, démission contre amnistie des problèmes russes, mais en tant que PDG, le serveur a du mouron à se faire, c’est l’homme qui menace, pas le Président.

20

Hum 21/08/2017

C’est que (il me semble l’avoir déjà souligné) il nous montre sur la photo qu’il en a une grande comme ça.

    13

    Rex 21/08/2017

    Mais non, il tient les hanche de Pouty.

22

DuckySmokeTon 21/08/2017

Sacré Donnie, plus que jamais « Orange is the new blague » !

13

ryu 21/08/2017

La colère de Donald est terrifiante : « coooooin coin coin coin coin ! »

    21

    Gros Tonio 21/08/2017

    Bonne idée, ça en ferait des victimes.
    Et pas seulement celles que l’on croit trouver à l’endroit habituel…

    19

    King Julian 21/08/2017

    Ça marche pas, j’ai déjà essayé.

    14

    bec 21/08/2017

    « Vaste programme ! » ( Eul Général, si je n’erre ).
    Il risque de ne pas rester grand-monde sur terre…

    15

    Andy Scoteck 21/08/2017

    Faudrait voir à pas déconner avec ça ; on a déjà eu quelques extinctions :

    fin de l’Ordovicien (-445 Ma) ;
    fin du Dévonien (-360 Ma) ;
    fin du Permien (-250 Ma) ;
    fin du Trias (-200 Ma) ;
    fin du Crétacé (-66 Ma) : Extinction des dinosaures non aviens.

    C’est vous qui voyez.

      16

      jean bec 21/08/2017

      Tu en oublie dans les extinctions :
      2017 : fin des PS
      201º7 : Fin des Républicains
      2017 : Fin des Modem
      et on prévoit aussi
      2018 : fin des LREM
      mais Pas la fin des Insoumis, on en a encore pour un bon paquet d’années…

        16

        DuckySmokeTon 21/08/2017

        Second tour le 07 mai 2017 : extinction de voix.

      14

      Dirtymarchais 22/08/2017

      Vous versez dans la confusion au sujet des dinosaures, et un tout aut autre ordre que forment les ptérosaures.

      Ce que vous appelez implicitement les « dinosaures aviens » sont les ptérosaures, qui ne sont pas plus dinosaures que les crocodiles.

      Par contre, dinosaures, ptérosaures, et crocodiles sont tous trois des archosaures, que certains soupçonnent d’être tous trois descendants des thecodontes, formant une belle généalogie archosaurienne.

      Vous pensiez donc aux archosaures. Eh bien, nos amis les crocodiles ont eux aussi survécu.

      Et ils ne sont pas des « aviens ».

      Ne jemais s’initier à l’ULM avec un crocodile…

      A la limite avec une tortue, et encore, au-dessus d’un plan d’eau.

17

Jb 21/08/2017

En parlant de feu et de führer, c était pas parce qu un serveur polonais avait renversé son verre de schnaps sur son paletot qu hitler avait envahi la pologne ?

Si en plus il avait écoute du Wagner … Ces gens là sont quand même très susceptibles.

    18

    Gros Tonio 21/08/2017

    Ouais, mais de l’autre côté, un serveur polonais a trébuché et renversé le verre de vodka sur le froc de Staline. On connaît la suite.

      14

      Dirtymarchais 22/08/2017

      Ce qui est arrivé aux résidents de la zone polonaise est bien triste.

      Cependant, il est bon de rappeler que la Pologne n’a pas plus d’Histoire que l’Allemagne, ou que l’URSS.

      La Prusse, oui.

      Le genre de subtilité que l’on oublie au manque de lumière des leçons de géographie de la Rénonpublique, ainsi qu’à l’obscurité hollandouillenne clamant que l' »on ne redessine pas les cartes comme ça ».

      De bonnes idées mal défendues sont plus dangereuses que de mauvaises bien défendues.

      Avis aux lésés des mystères de l’Esprit: ce commentaire n’est pas une apologie de l’invasion de la zone polonaise.

18

bec 21/08/2017

Encore une info crédible ! Ça devient lassant…

    20

    bec 21/08/2017

    Si ce cheval avait une pinte de bon sens, il entraînerait ces deux malfaisants au diable et nous laisserait un monde meilleur…

    13

    Phil Defer 21/08/2017

    Ca a un petit côté « Brokeback mountain »

31

Général BOL 21/08/2017

Il a pas l’air en vacances sur la photo..(il a son air habituel)

    12

    Rex 21/08/2017

    Un excellent mime ce Donald !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *