En vacances en Floride, Trump promet « le feu et la fureur » à un serveur maladroit

36 Publié le 21/08/2017 par La Rédaction
© Michael Vadon

Le Président américain semble décidément bien remonté. Profitant de quelques jours de repos bien mérités entre deux dérapages potentiellement cataclysmiques, Donald Trump s’est emporté en des termes bien à lui contre un malheureux serveur de son club privé.

 

C’est un dîner que les membres du très select Mar-a-Lago ne sont pas près d’oublier. La soirée commence pourtant sous les meilleurs auspices: le propriétaire des lieux et 45e Président des Etats-Unis honore les convives de sa compagnie, et se lance dans un de ses discours improvisés sur les « good deals » et « bad deals » dont il a le secret. On débouche des canettes de Budweiser millésimées, les T-bone steaks sont servis au kilo.

Entre les tables, un serveur s’affaire : Steven Moody a 26 ans, et c’est son 5e jour au Mar-a-Lago. Stressé par cette illustre présence, le jeune homme se dépense sans compter, multiplie les trajets de la salle vers la cuisine, virevolte dans un ballet si étourdissant qu’il ne remarque pas le câble de fabrication russe qui relie la table présidentielle à une station d’écoute près de Moscou. Au troisième passage, l’inévitable se produit : Steven trébuche, et renverse l’équivalent de 3 milk-shake à la banane sur le Président.

« Les Etats-Unis ne se laisseront ni intimider ni agresser par Steven »

La colère de Donald Trump est terrifiante. Tremblant de rage, il fait saisir le malheureux serveur par ses gardes du corps, qui le font asseoir sans ménagement face à lui. « Si Steven persiste dans sa maladresse, je lui promets un feu et une fureur tels que le monde n’en a jamais vu », tonne le Président, qui prend toute la salle à témoin. « Les Etats-Unis ne se laisseront ni intimider ni agresser par Steven ». Le jeune homme esquisse une justification, veut clamer son innocence, mais Donald Trump, manifestement à cran, ne lui en laisse pas le temps. « Sachez, Steven, que vos actions auront des conséquences. Des missiles nucléaires sont pointés en ce moment même sur le ranch de vos parents dans le Wyoming. Que cela ne se reproduise pas. ».

Les convives sont encore pétrifiés tandis que le pauvre Steven évanoui est évacué vers les cuisines. Satisfait, Donald Trump se rassoit et commence à tapoter sur son smartphone. Un tweet, évidemment. « Vient de neutraliser un dangereux serveur. Ni dialogue ni négociation sur la sécurité de la nation. USA! ».

Publicité
Publicité