Le chien d’Emmanuel Macron découvre Manuel Valls caché depuis trois mois au fond du jardin de l’Élysée

28 Publié le 30/08/2017 par La Rédaction
Par Kommunikation BMW Stiftung Photographer: Lorenz Böck — Travail personnel, CC BY-SA 3.0 de, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=52178046 /Crédits :Dimedrol68

Paris – Alors qu’il faisait sa première sortie dans le jardin de l’Élysée, Nemo, le chien du couple présidentiel, a mis au jour ce qui semble être la cachette secrète dans laquelle vivait Manuel Valls depuis bientôt trois mois. Reportage

 

« Dès qu’on l’a lâché, Nemo a flairé quelque chose, une piste, il est parti en courant vers un fourré » raconte Brigitte Macron. « Je pensais qu’il avait levé un écureuil ou simplement Christophe Castaner » explique-t-elle. Le chien se met à l’arrêt et aboie pendant plusieurs minutes. Puis il gratte la terre avec énergie. Apparaissent alors des planches, et ce qui semble être une ébauche d’escalier, puis des provisions : quelqu’un semble vivre ici depuis des semaines. Soudain, à quelques mètres, un individu prend la fuite. Le labrador s’élance aussitôt à sa poursuite et l’immobilise.

Les forces de sécurité interviennent. L’homme, en treillis, recouvert de peinture camouflage, s’avère être l’ancien Premier ministre Manuel Valls. Interrogé, celui-ci reconnaît avoir installé « une petite cache » dans les jardins, reliée par un tunnel depuis l’extérieur. « C’est Jean-Vincent Placé qui m’a indiqué le tout. Il l’utilisait déjà à l’époque de François Hollande » admet-il. Déguisé en huissier, il lui arrivait même parfois d’essayer d’approcher le Conseil des ministres. Mais il a bien failli être pris, Jean-Vincent Placé ayant eu lui aussi la même idée, le même jour.

Outre Manuel Valls, Nemo aurait aussi découvert Christophe Barbier qui vivait caché dans une petite cabane dans les arbres, les branches reliées avec des bouts de sa célèbre écharpe rouge. Amaigri, il semblait lui aussi vivre là depuis plusieurs mois. « Sa famille est rassurée, cela fait des mois qu’elle cherchait à le localiser ».

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité