L’ONU met fin à l’esclavage en Libye en envoyant les esclaves travailler au Qatar

26 Publié le 04/12/2017 par La Rédaction
iStock

L’Organisation des Nations Unies a annoncé avoir trouvé une solution au problème de l’esclavage en Libye : elle enverra désormais les esclaves libyens travailler au Qatar.

Le Qatar est connu pour son marché du travail consistant, constitué de cinq fois plus d’étrangers que de Qataris. Ces immigrés s’installent dans le petit pays du Golfe pour échapper à la pauvreté, en acceptant des postes de travail payés jusqu’à 400 euros par mois, avec la garantie d’être nourris avec les restes des repas de leurs employeurs.

« Il est inacceptable qu’aujourd’hui encore des gens se fassent exploiter illégalement », a expliqué un représentant des Nations Unies en dévoilant son plan qui fera en sorte que les Libyens ne soient exploités que dans un cadre purement légal. « Nous pensons qu’il est impératif que les pauvres gens sortant de l’enfer qu’est l’esclavage puissent rapidement travailler pour 300 euros par mois sans possibilité de démissionner » , poursuit-il en insistant sur les avantages d’un travail stable où l’employeur confisque le passeport.

« Je suis content. Il paraît que la procédure est très simple et que je ne devrai même pas signer de contrat », raconte un Libyen ayant récemment échappé à un réseau de trafic humain dans son pays. « Une nouvelle vie commence », ajoute-t-il, en référence à son nouveau travail qu’il tentera désespérément de quitter d’ici un mois à cause des conditions extrêmement précaires.

Des centaines d’autres Libyens attendent avec hâte cette nouvelle étape où ils pourront loger chez l’employeur sans un seul jour de congé.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité