Crue de la Seine : les détritus atteindront leur plus haut niveau samedi

105 Publié le 26/01/2018 par La Rédaction
Crédits :encrier

Le niveau de la Seine continue d’augmenter et pourrait atteindre les 6,20 m d’ordures dans la journée de samedi selon le préfet de police Michel Delpuech.

Si la crue de la Seine, qui risque d’atteindre son pic de déchets samedi, ne fait pas que des malheureux puisque cette situation exceptionnelle pourrait permettre à certains riverains de se fournir en bouteilles de plastique vides ou en caddies de supermarché, le préfet a également alerté la population du danger de pollution lié à la crue. Il n’est en effet pas impossible que le fleuve, très remuée par cet épisode pluvieux, fasse remonter à la surface des objets extrêmement dangereux pour la santé comme des CD de Michel Sardou datant des années 1980. Le musée d’Orsay, quant à lui, a déjà commencé à sortir certaines œuvres des réserves et à les offrir à Laurent Fabius. Côté transports, la ligne C du RER, fermée depuis le 28 janvier 1998 à la suite d’un épisode de grêle, ne rouvrira donc pas dimanche comme prévu initialement pour fêter ses 20 ans d’arrêt.

Quels risques pour ce week-end ?

Pour prévenir le risque d’invasion des détritus, une grande partie de ceux-ci devrait être déplacée vendredi et samedi vers la station Châtelet-Les Halles. Emmanuel Macron a annoncé qu’en cas de grand danger, il n’hésiterait pas à utiliser le corps de Christophe Castaner pour renforcer les digues. Enfin, Nicolas Hulot s’est dit prêt, de son côté, à « partir en immersion dans la Seine pour constater les dégâts et pomper les déchets avec une paille si besoin ». Une opération particulièrement périlleuse puisque la dernière personne à s’être risquée dans le fleuve, un touriste hollandais un peu éméché, s’était étouffée en avalant un rat.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité