Une équipe de la BBC filme pour la première fois la reproduction de deux sacs plastiques dans l’océan Indien

64 Publié le 18/04/2018 par La Rédaction
Crédits :Nastco

Encore une fois, la BBC a prouvé qu’elle se situait au top de l’innovation en matière de documentaire animalier avec ces images inédites filmées dans l’océan Indien.

En effet, aux abords des côtes de l’île de Lombok, en Indonésie, James Cunningham a réussi avec son équipe de tournage à filmer la reproduction de deux sacs plastiques ; 2 sacs de supermarché gratuits, gris cendré, extrêmement riches en microparticules plastiques et donc très polluants, qui ne se reproduisent qu’une fois par an dans les eaux tropicales de l’océan Indien.

James Cunningham nous a expliqué la scène inédite qui, comme toute découverte, est avant tout le fruit du hasard « On était venu filmer la reproduction des raies manta mais avec tout le plastique qu’il y a ici, c’est devenu très rare. Jusqu’à ce que l’on voie cette magnifique danse. Il y a comme un balai qui s’installe entre les deux sacs qui enroulent leurs hanses avant de tournoyer ensemble au rythme des courants marins » nous confie le réalisateur.

La captation de cet événement rare est la preuve que le sac plastique ne s’est jamais porté aussi bien dans nos océans. D’ailleurs, le gouvernement indonésien, précurseur en matière de protection des sacs plastiques, voudrait leur consacrer une réserve marine. Aujourd’hui, grâce au travail de collaboration entre l’homme et la nature, le sac plastique est d’ailleurs la seule espèce marine qui n’est pas menacée d’extinction avec les mégots de cigarette et les canettes de soda.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité

64 avis éclairés

12

basstemp 21/04/2018

Ca baise un sac plastique ?

13

JB 19/04/2018

(ps : on dirait un iceberg sur la photo, où est le titanic ?)

    13

    chamoulaud 19/04/2018

    Bah !! il l’a coulé…

    10

    DuckySmokeTon 20/04/2018

    On dit le Gros Tonio et la ‘tite Annick

13

Candide 19/04/2018

SpaceX a lancé dans la nuit du 18 au 19 avril le satellite Tess, de la Nasa. Ce satellite chasseur d’exoplanètes succède à Kepler. En attendant la génération suivante, comme l’Européen Plato (of cheese), Tess est aujourd’hui la meilleure chance pour découvrir des planètes similaires à la Terre en termes de taille et de masse. Il semblerait qu’on ai la possibilité de découvrir une planète entièrement composé de matière plastique notamment d’Enflhure d’Armonium (En+Ar-) ce qui représente un bel espoir pour l’humanité décrépite contemporaine.

    11

    JB 19/04/2018

    Quelle enfhlure cet armonium !

      9

      DuckySmokeTon 20/04/2018

      En plus il en joue !

12

Calamité Jeanne 19/04/2018

Deux pochons s’aimaient d’amour tendre…

    14

    Calamité Jeanne 19/04/2018

    J’ai dit « pochons », pas « pochtrons »

      11

      DuckySmokeTon 20/04/2018

      Grouik, grouik, des petits pochons roses

11

Omer Dalor 18/04/2018

Qu’est-ce qu’ils attendent pour sacquer le stagiaire, au Gorafi ?

Parce que question orthographe…
Ou alors, ils ont récupéré l’agent de propreté du Palais Garnier, celui qui balaie après le ballet.

    14

    Chapodpaye 19/04/2018

    Moi, moi, je suis volontaire pour le saké!!!

13

Ravaillac 18/04/2018

SVP cessez de ternir la réputation du plastique j’ai des actions Tuperware c’est du terrorisme économique ce que vous faites

17

ribouldingue 18/04/2018

Des chercheurs découvrent une bactérie mangeuse de pets ( le polytéréphtalate d’éthylène (PET), un type de plastique que l’on retrouve dans de nombreux objets du quotidien et donc de déchets.)  pour qu’ensuite les poissons se goinfrent des bactéries et qu’au final les poissons se retrouvent dans nos assiettes avec les bactéries qui nous apporteront de nouvelles maladies. Miam miam. L’heure est grave mais pas désespérée ont même estimé les chercheurs dans un récent rapport que d’ici 2050, il y aura plus de pets dans l’océan que de poissons. Bonjour l’odeur. Donc, les supermarchés jouent le jeu et ont décidé de remplacer les pets par des sacs en papier. Franchement, nous dit la grande distribution, abattre des arbres c’est quand même plus écolo que les pets. La déforestation, c’est surtout utile à replanter les palmiers à huile et la boucle des poisons est bouclée.

    14

    Ravaillac 18/04/2018

    Nan on n’est pas aux USA ici les distributeurs suppriment les sac en plastique gratuits ne les remplacent pas par des sacs en papier gratuits et on trouve aux caisses des sacs en plastique pas gratuits le business plan est sommaire mais d’une efficacité optimale

    9

    DuckySmokeTon 20/04/2018

    C’est suspect …

11

chamoulaud 18/04/2018

Le plastic c’est du pétrole offshore,c’est jamais qu’un juste retour à l’envoyeur…!

    11

    Gros Tonio 18/04/2018

    Le plastic, c’est pas bon pour la santé. Ça fait péter.

14

MimiAuch 18/04/2018

Un saccouplement par saccades ?

9

JB 18/04/2018

M’avait pourtant toujours semblé que ces saloperies en polymère dérivé du pétrole par vapocraquage (voilà pour le cours de chimie) se reproduisait par lui même depuis longtemps ou par insémination artificielle par activité humaine auto destructrice.
Sinon, comment aurait on pu créer un continent entier de plastoque non biodégradable ? hein ? lequel plastoque se retrouve ingurgité par les poissons et les plantons, qui nous les restituent lorsqu’on a la malheur de les consommer.
A se demander comment un groupe de cons priapiques a pu chanter un jour que le plastique c’était « fantastique » !

    9

    JB 18/04/2018

    (Helmer food beat le nom du groupe en question, vient de me souffler Jmarc, qui manifestement est un grand fan)

      9

      Rainbowarrior 18/04/2018

      Mais ils parlaient du Latex, caoutchouc naturel issu de la sève d’hévéa. Matière dont on fait les préservatifs et certains codemichets…

14

Klitisse Woude 18/04/2018

Pourquoi les sacs (les poches) en plastiques n’auraient-ils pas le droit de s’aimer aussi ?
En douter serait faire de la sacophobie (pochophobie) et ça c’est mal.
D’ailleurs Hitler était sacophobe, c’est tout dire. De la même manière que l’existentialisme est un humanisme la sacophobie est un nazisme.
(point Godwin marqué d’entrée de jeu ! Ben, c’est pas pour dire, mais sur ce sujet, sans provocation préalable, fallait le faire !)

    11

    JB 18/04/2018

    Très joli point Godwin ! Fallait le caser celui là !

11

P.Ysbas 18/04/2018

Son emploi est garanti à vie ?

    10

    Calamité Jeanne 19/04/2018

    Et puis quoi, encore ? Avec une statue ? On ne vous a pas dit qu’il y a trop de fonctionnaires ?

11

Lou Fauque 18/04/2018

Après les particules fines, les microparticules plastiques, on est… particulièrement dans la particule aujourd’hui !

    10

    chamoulaud 18/04/2018

    C’est pour quand une partycul sur Le Gorafi…?

      15

      DuckySmokeTon 18/04/2018

      A la Saint-Luc.

        10

        Ravaillac 18/04/2018

        Quand on veut une particule il faut demander au ministère de l’intérieur renseignez-vous auprès de Giscard ou Galouzeau

13

jéglisséchef 18/04/2018

C’est un spectacle assez banal et emmerdant, en fait, qui se reproduit en continu sur la fameuse Fosse des Anses ou les poches se vident. Pas besoin de lunettes pour y regarder de près.

14

The Melon 18/04/2018

S’il s’agissait de deux capotes, la reproduction aurait été compromise.

    18

    jéglisséchef 18/04/2018

    Les capotes en glaise se dissolvent dans l’eau.

      15

      chamoulaud 18/04/2018

      Elles ont des trous man les capotes Anglaises ….

11

DuckySmokeTon 18/04/2018

C’est bien beau, mais où est le rapport avec l’héritage de Johnny ?

14

Galvestone 18/04/2018

« Il y a comme un balai qui s’installe entre les deux sacs »

Doit-on lire « ballet », ou bien l’auteur de ces lignes fait-il une allusion à l’excroissance qui se forme sur le sac en plastique mâle ?

      11

      jéglisséchef 18/04/2018

      On dit « une poche » , bordel !!!

        12

        Calamité Jeanne 18/04/2018

        N’importe quoi ! « Un pochon » qu’on dit, dam toui !!

          15

          Ravaillac 18/04/2018

          Un Sacquet Frodon de son prénom

    10

    Chapodpaye 18/04/2018

    C’est une danse qui dépoussière la salsaté

    12

    DuckySmokeTon 18/04/2018

    Le correcteur d’ortho ne faisant pas tout, c’est là qu’on voit le level du stagiaire …

    10

    bec 18/04/2018

    et « qui enroulent leurs hanses », ça fait plutôt hambourgeois…

12

Philap 18/04/2018

On voit pas leur zizi!

11

chamoulaud 18/04/2018

La bonne nouvelle est que l’espèce se reproduit très vite et qu’elle n’est plus en voie d’extinction …!Un continent immense est entrain de naître dans l’Océan Pacifique.Il reliera un jour l’Europe à l’Amérique….

    14

    The Melon 18/04/2018

    Pourrait-on envisager d’y installer des migrants ?
    Ils ne seraient pas trop dépaysés et n’emmerderaient plus personne.

      13

      chamoulaud 18/04/2018

      On pourrait les trier comme de simples déchets humains…!

    10

    DuckySmokeTon 18/04/2018

    Paraît qu’il y’en a +

12

Chapodpaye 18/04/2018

Les plus magnifiques danses sont celles où l’on roule des anches

    11

    DuckySmokeTon 18/04/2018

    C’est sale ça !

15

M. Groçon 18/04/2018

Il faut encourager la reproduction des sacs plastiques en mer. C’est une espèce en voie de disparition dans nos supermarchés.

    12

    JB 18/04/2018

    Pourquoi n’encouragerait on pas plutôt la reproduction des hôtesses de caisse, qui, elles aussi, sont en voie de disparition ?

      12

      chamoulaud 18/04/2018

      Dans mon club privé les hôtesses elles ont du taf et en plus elles encaissent bien….

        12

        chamoulaud 19/04/2018

        Parfois quand même ,elles ont une extinction de voix….

10

Chloé 18/04/2018

beau travail de démonstration expérimentale d’états de superposition et d’atomes crochus.

    12

    DuckySmokeTon 18/04/2018

    Pas mal, mais faudrait le mettre au féminin.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *