Il obtient une place pour Roland-Garros pour voir la pluie en vrai plutôt qu’à la télé

16 Publié le 05/06/2018 par La Rédaction
Crédits :Popartic

Reims. Julien est un homme heureux. En mettant de l’argent de côté tous les mois pendant un an, il est parvenu à s’acheter une place pour les quarts de finale sur le central de Roland-Garros. Il sera donc aux premières loges pour regarder tomber la pluie aujourd’hui.

Arrivé tôt à Boulogne ce matin pour ne rien rater de la pluie, Julien est aux anges et bien décidé à profiter de sa journée : « J’ai mis 4 heures pour venir à cause des bouchons mais c’est pas grave parce que beaucoup aimeraient être à ma place ». La journée s’annonce en effet particulièrement riche en émotions puisqu’ en plus de la pluie, Julien pourrait avoir la chance d’observer en live des averses de grêle et des orages. « Voir la pluie en direct comme ça dans la stade, ça n’a vraiment rien à voir avec la pluie à la télé. Alors si en plus je peux entendre le tonnerre gronder et voir des éclairs, c’est génial. Et pourquoi pas la foudre ? » s’enthousiasme-t-il.

Voir la terre battue

« C’est vraiment super, ça aurait été bien de voir les joueurs mais si déjà ils pouvaient nous montrer la terre battue et débâcher quelques minutes, ce serait super ! » s’exclame Julien avant d’ajouter : « En plus, quand il pleut, il n’y a vraiment pas beaucoup de monde dans le stade alors j’ai vraiment l’impression d’être un privilégié ! ».

Julien est décidément dans tous les bons coups. Avant d’assister, en février, à l’abandon de Goffin en finale du tournoi de Rotterdam contre Dimitrov, il avait, en septembre, vécu en direct l’annulation du concert de Marilyn Manson après qu’un élément du décor se fut écroulé sur le chanteur.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité

16 avis éclairés

6

Frederix 07/06/2018

Peut etre aura-t-il la chance de voir le stade s’effondrer. Et de prendre toutes les photos qui seront dans les journaux du lendemain.

5

Frederix 07/06/2018

Moi je dis ça comme ça mais il aurait mieux fait de rester chez Luis

19

M. Groçon 06/06/2018

Il devrait y aller avec Flamby.

    8

    Frederix 07/06/2018

    Vous êtes de la famille de François Honglande ?

16

Purfruit_De_La_Fraise 06/06/2018

Ils n’ont qu’à organiser Roland Garros en Australie, il pleut moins là-bas.

15

DuckySmokeTon 06/06/2018

Tiens, Maria Meldonia Sharadopa a oublié de prendre sa petite potion. Out !

    14

    DuckySmokeTon 06/06/2018

    Part belle et noce !

17

Candide 06/06/2018

De mon coté, je vais au Père Lachaise, voir pleurer la tombe.

20

Klitisse Woude 05/06/2018

Oserais-je ?
Bon, j’ose.
Du moment que ça a à voir avec le sport, je m’en balek.
Par contre si c’est avec les spores, une omelette aux morilles, je ne dis pas non. Comme quoi l’orthographe ça reste important.

    22

    DuckySmokeTon 06/06/2018

    Ok, mais gare aux morilles, comme disait Georges.

17

Jb 05/06/2018

« La pluie. Qui tombe. Et qui mouille. La bache. Du court. Qu on vient de bâcher. »

    19

    DuckySmokeTon 06/06/2018

    C’est bô comme un aïe cul !

16

Lou Fauque 05/06/2018

…Il sera donc aux premières loges pour regarder tomber la pluie aujourd’hui…

Il serait encore plus heureux s’il pouvait voir de la pluie…qui ne tombe pas !

16

bec 05/06/2018

L’avantage de regarder la pluie et non le jeu, c’est qu’il s’usera bien moins les cervicales s’il n’y a pas de balle à suivre des oeils.

    6

    Vincent Time 05/06/2018

    L’avantage de regarder la pluie c’est surtout que c’est important ; alors que le tennis…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *