Le bruit de la boîte de nuit l’empêche d’avoir une discussion sur l’impératif catégorique de Kant

42 Publié le 13/02/2019 par La Rédaction
winkimedia pixabay

Yohan, 28 ans, n’a pas réussi à entretenir une discussion sur l’impératif catégorique d’Emmanuel Kant, à cause du bruit intempestif de la boîte de nuit dans laquelle il passait sa soirée.

« Agis de façon telle que tu traites l’humanité, aussi bien dans ta personne que dans toute autre, toujours en même temps comme fin, et jamais simplement comme moyen », expliquait Yohan en citant le philosophe allemand du 18ème siècle à une fille qu’il espérait séduire.

Yohan ne s’est pas tout de suite rendu compte que l’endroit n’était pas adéquat pour discuter de ce fameux concept de la philosophie morale, énoncé pour la première fois en 1785. « Je me suis d’abord dit, ‘Agis seulement d’après la maxime grâce à laquelle tu peux vouloir en même temps qu’elle devienne une loi universelle’, et lance-toi », raconte le jeune homme en citant le fondateur du criticisme et de la doctrine de l’idéalisme transcendental.

« J’ai essayé de l’aborder en lui demandant si elle pensait qu’il faut agir selon les maximes d’un membre qui légifère universellement en vue d’un règne des fins simplement possible, et je n’ai pas pu entendre sa réponse, qui j’en étais sûr allait être fascinante », poursuit le passionné des
Fondements de la métaphysique des mœurs. « Avec tout ce bruit, comment avoir un débat constructif sur la différence entre l’impératif catégorique et les impératifs hypothétiques ? »

Le jeune homme a finalement quitté la boîte de nuit afin de se réfugier dans un concert de death metal pour calmement lire la Critique de la raison pure.

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité

42 avis éclairés

10

max 15/02/2019

Vraiment aucune rigueur scientifique l’impératif catégorique est dans Fondement de la métaphysique des mœurs pas dans la critique de la raison pur. 😉

15

Chapodpaye 15/02/2019

Un an plus tard:
Marie est une jeune maman heureuse, elle tient son nouveau-né entre ses bras, enveloppé dans le plaid polaire prévu habituellement pour protéger les sièges de la voiture des poils du chien.
« Vous vous rendez compte, j’aurais pû accoucher dans la maternité de proximité ne faisant que 312 naissances par an, où exerce beaucoup d’intérimaires, qu’est-ce qu’elles en savent les intérimaires des accouchements, elles qui passent sans arrêt de maternités de CHU en maternités de proximité, elles n’ont pas d’expérience ni de capacité à s’adapter!!
Mais grâce à Agnès Buzin et ses prédécesseur(es) au sein du ministère de la santé, j’ai eu l’énorme chance de pouvoir accoucher dans ma propre voiture sur la banquette arrière au bord de la route, les pieds calés entre deux fauteuils, aidée par le futur papa, enfin entre deux de ses évanouissements, de temps en temps entre deux contractions j’ai dû lui asséner une ou deux claques pour le faire revenir à lui.
Et ma petite Miraculée (joli prénom vous ne trouvez pas?) a eu le bonheur d’ouvrir les yeux pour la première fois sur la nature environnante et les visages des conducteurs admirant l’anatomie de sa mère, merveilleux, non? Bon, elle a une bosse sur la tête après avoir atterri au bas de la voiture dans la boue glacée, mais ce n’est rien, elle en verra d’autre » déclare la maman frissonnant dans le froid de cette nuit d’hiver, en rabattant un coin de la couverture pleine de poils sur le visage bleu du nouveau-né.
Aux dernières nouvelles, après 3/4 d’heure de trajet en ambulance, Marie a été admise d’urgence en salle d’opération en proie à une grave hémorragie, tandis que le bébé était admise en hypoxie en réanimation et mise sous respirateur.
Nos sincères félicitations aux heureux parents.

    13

    Chloé 15/02/2019

    Marlène Schiappa va-t-elle dénoncer ces violences obstétricales ? C’est manifestement la faute du personnel médical sadique.

    17

    Othon Suspantonvol 17/02/2019

    « Nos sincères félicitations aux heureux parents. »
    Suite à l’hypoxie sévère et prolongée accompagnée d’hypothermie et d’une hypoglycémie détectée au 2° jour nous souhaitons beaucoup de courage aux parents pour trouver une place pour leur petit dans une MAS où les places sont de plus en plus rares.

24

Beau Jacques Haussmann 14/02/2019

Ouai ben des fois il faut s’avoir d’adapter à son environnement et faire avec. Moi des fois j’entends pas bien ma musique à cause du bruit des réunions qu’il y a autour et j’en fait pas tout un plat.

20

ribouldingue 13/02/2019

Yohan a du se tromper de Kent. Pour draguer celui là sera mieux adapté avec un gros joint il aura plus de succès envers la gent féminine. https://youtu.be/nrru0Lsh0vI.
Il faut tout leur apprendre à ces jeunes, ça m’étonne pas que Le QI des générations nées après 1975 serait en baisse, d’après une nouvelle étude norvégienne. Une diminution que ses auteurs attribuent à … la branlette.

23

Max 13/02/2019

Comme le disait mon grand-père tibétain, même le sage ne peut pas voir le soleil la nuit.

20

King Julian 13/02/2019

Je ne suis pas d’accord avec Kant !

22

jéglisséchef® 13/02/2019

Il faut tout leur apprendre à ces stagiaires.
Le bruit d’une boîte de nuit n’est pas intempestif.
Il est assourdissant, et tout le temps pestif.
Tandis que dans les boîtes de jour , on n’entend que le bruit des claviers d’ordinateur et le frottement lancinant et soyeux du tanga de Josette , l’assistante de Direction.

21

B.Arjot 13/02/2019

Il a essayé dans un boite de jour…c’est le jour et la nuit !

Maître Qu’enterre, le roi de la bière. (Philosophe de comptoir et Croque-mort)

16

JPH 13/02/2019

Si une fille veut, elle veut.
J’ai entendu un type parler à une femme de sanibroyeurs, ça n’a pas empêché leur rencontre suivie d’un mariage.
Kant ? Pourquoi pas ?
Ensuite je lui conseillerai d’éviter le foot et la bière. Sauf s’il a repéré que l’élue de son… est une gourde vulgaire (il y en a aussi).
Il y a aussi celle du fou qui repeint son plafond…

26

Hum 13/02/2019

Il aurait dû aller dans les wc. En plus il aurait pu y faire des rencontres et acheter des produits utiles à ses méditations philosophiques.

    19

    Chapodpaye 13/02/2019

    C’est Kant il peut Pascal moins d’avoir envie on n’y va pas y prendre l’Onfray

    20

    Chloé 13/02/2019

    Dans les WC, il aurait pas plutôt entendu une musique de merde ?

      12

      bec 13/02/2019

      Quelle différence avec la salle ?

          13

          bec 13/02/2019

          De danse !

          15

          Chloé 13/02/2019

          Tu peux danser dans les WC, par contre il est interdit de faire popo dans la salle de danse.

17

Jean Bomber 13/02/2019

Aille Kant get no

14

Chloé 13/02/2019

Il est entré au concert de death metal avec son chihuahua et il est ressorti avec un loup.

16

Haouimaisnon 13/02/2019

GRAND DÉBAT – Le gouvernement y était favorable, cela devrait donc se faire. Le grand débat lancé par Emmanuel Macron pour tenter de sortir de la crise des gilets jaunes va s’inviter en prison où les détenus pourront participer et faire part de leurs doléances, a-t-on appris mardi 12 février auprès de l’administration pénitentiaire.

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, s’est dite à plusieurs reprises « très favorable » à la tenue du débat en détention. Elle participera à un des premiers débats organisés, dans les jours qui viennent, a-t-on indiqué dans son entourage, sans toutefois donner de date précise.

    12

    Haouimaisnon 13/02/2019

    (copié-collé du Huffingtonpost)

13

Haouimaisnon 13/02/2019

Ras le bol de ces discussions philosophiques qui nous empêchent d’entendre la musique en discothèque !

    14

    bec 13/02/2019

    Passque vous allez en discothèque pour entendre de la musique ? Autant aller dans une tannerie pour déguster des bons vins…

13

Le Figaro 13/02/2019

Pour résumer l’action de Benalla:

De la loi morale découle la dignité de la personne. Car se donnant à lui-même sa loi, l’homme a non seulement un prix, c’est-à-dire une valeur relative, mais une dignité, c’est-à-dire une valeur intrinsèque : “L’autonomie est donc le principe de la dignité de la nature humaine et de toute nature raisonnable“.

    13

    Haouimaisnon 13/02/2019

    Tout à fait : la façon dont Benalla distribue les mandales place de la Contrescarpe est fondamentalement kantienne.

14

Carlos 13/02/2019

Kant Herr Bräu. Javol !…

    15

    Vilaine 13/02/2019

    Idéaliser le transcendantal !! N’importe quoi ! Pourquoi pas critiquer la raison pure pendant qu’on y est ?

      13

      Oliounid Islov 13/02/2019

      C’est ça à &H1E près.
      &HA7 x 2 = &H14E = 334 en décimal (ou 516 en octal ou 101001110 en binaire)
      … ou me gourerais-je ?

        13

        M. Groçon 13/02/2019

        Vilani sort de ce corps !!!

        11

        bec 13/02/2019

        Il me faut changer mes zoeils! j’ai confondu HA7 et H7A…

          8

          M. Groçon 14/02/2019

          H7A ? 16500 ?

13

Julio 13/02/2019

Yohan devrait plutôt aller dans une brasserie pour vérifier l’impératif catégorique de la finesse d’une bonne Kant-erbräu !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *