Laurence Sailliet chez Hanouna – Les chroniqueurs télé inquiets que l’arrivée des politiques dans les émissions ne décrédibilise leur métier

0 Publié le 16/07/2019 par La Rédaction
Par Thierry Caro, pour le magazine 2512. — Travail personnel, CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1696163

Après l’annonce de l’arrivée de l’ancienne porte-parole LR Laurence Sailliet dans l’émission de Cyril Hanouna Balance ton Post, les chroniqueurs télé sont inquiets pour l’image qui est donnée de leur profession et nombre d’entre eux s’inquiètent que cela ne décrédibilise leur métier. Reportage.

Maxim’ a 23 ans et est chroniqueur food people fashion sur NRj12. Tous les jours, il chronique nouvelles tendances, people, politique et météo des plages. Pour lui, l’arrivée de Laurence Sailliet est un coup dur pour une profession déjà en mal de reconnaissance. « Quand je dis que je suis chroniqueur télé, les gens me jettent des cailloux dans la rue. C’est un travail très pénible, sans aucune reconnaissance. Il n’existe pas de code ROME pour notre métier » regrette-t-il. Selon lui, l’arrivée des politiques dans son corps de métier va apporter encore un peu plus l’anathème. « Quand ils ont appris la nouvelle j’ai des amis qui ont préféré tout abandonner et redevenir livreur UBER ou recharger des trottinettes électriques plutôt que de continuer ce travail de chroniqueur télé » avoue-t-il sur Snapchat.

De leurs côtés, les pouvoirs publics semblent peut-être avoir pris la mesure du glissement dangereux auquel on assiste. Le ministre de la Culture devrait ainsi proposer un plan visant à réformer la reconversion des politiques en éditorialistes ou chroniqueurs télé. « Il faut protéger le beau métier de chroniqueur télé et d’éditorialiste sinon des talents et le savoir faire d’artisans comme Maxim’ ou Christophe Barbier vont disparaître ».

Publicité
Publicité