Les médias contraints de trouver d’autres sujets à traiter après que Yann Moix a annoncé se retirer des médias

0 Publié le 02/09/2019 par La Rédaction
Par Talita1 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15262574

Paris – Des dizaines de médias étaient inquiets après l’annonce de Yann Moix de vouloir se mettre en retrait des médias. Une nouvelle qui a provoqué stupeurs et incompréhension dans plusieurs rédactions qui se retrouvent du jour au lendemain à devoir trouver d’autres sujets à traiter en urgence. Reportage.

Depuis quelques heures et l’annonce de Yann Moix de se faire plus discret, c’est la panique dans les rédactions françaises. Il faut trouver au plus vite de nouveaux sujets pour les prochaines semaines. « Il y a bien la rentrée scolaire et politique mais c’est pas assez vendeur, tout le monde est déjà dessus » s’inquiète une journaliste en plein brainstorming face à un tableau blanc vierge pour trouver d’autres sujets en urgence. « C’était parfait, on pouvait feuilletonner dessus pendant 15 jours en attendant la sortie de son livre et là d’un coup plus de promo, plus d’interviews, on fait comment nous ??? » s’alarme un autre responsable rédaction qui doit licencier brutalement les trois stagiaires qui avaient été engagés pour une cellule d’investigation sur Yann Moix, sa famille, sa scolarité, sa passion secrète pour le crochet et la police d’écriture Comic Sans.

Les grands médias ont solennellement signé une lettre ouverte à Yann Moix lui demandant de changer d’avis, du moins temporairement, sous la menace de lui mettre une note négative sur son livre sur SensCritique. « Heureusement qu’il y a eu ce drame de Villeurbanne, on pourra toujours parler du danger des sans-papiers et de l’immigration incontrôlée » se console un autre.

Publicité
Publicité