Pour rendre hommage à Jacques Chirac, Emmanuel Macron fait tirer douze essais nucléaires dans le Pacifique

0 Publié le 26/09/2019 par La Rédaction
Image parMichelle Maria de Pixabay

Dans les heures qui ont suivi l’annonce du décès de l’ancien chef d’État, Emmanuel Macron a donné le coup d’envoi d’une série d’hommages.

La France a procédé, sur ordre d’Emmanuel Macron, au largage de six bombes nucléaires au dessus de deux atolls situés dans le Pacifique. À 14:00 heure française, 2:00 heure locale, les sites de Mururoa et Fangataufa se sont illuminés en hommage à l’ancien président français qui en avait fait ses cibles privilégiées entre 1995 et 1996. Au même moment, l’armée française procédait à six autres essais nucléaires souterrains, procédé que l’ancien chef d’État affectionnait particulièrement selon ses proches.

L’émotion était palpable chez les officiers de la base navale de Papeete. Plusieurs observateurs affirment même avoir aperçu un nuage atomique en forme de tête de veau. « C’est un signe ! J’espère que là où il est, il s’est régalé » a déclaré le général qui a donné l’ordre de mise à feu avant d’ajouter « et j’espère aussi que là où il est, ils ont l’arme atomique ».
Anticipant les critiques des anti-nucléaires, l’armée précise que faute de populations locales, les tirs d’hommage n’ont fait courir aucun risque aux populations locales. L’état-major précise que le principe de précaution a quand même été appliqué avec le passage d’un avion traînant un message « Veuillez quitter la zone ! Explosion nucléaire imminente ! ».

L’hommage national doit, selon l’Élysée, se poursuivre pendant plusieurs jours. Emmanuel Macron envisagerait de procéder à de nouveaux essais le jour des obsèques de Jacques Chirac. Il devrait prendre la parole en direct ce soir à 20:00 et saluer la mémoire de l’ancien président en annonçant la dissolution de l’Assemblée nationale.

Publicité
Publicité