Connect with us

Politique

Le gouvernement refuse de parler d’un 3e confinement mais plutôt d’une « unité ternaire de restriction de mobilité à durée limitée »

À la sortie de la réunion du conseil de défense, le gouvernement refuse de parler d’un 3e confinement mais admet étudier les scénarios possibles comme par exemple celui d’une restriction modulaire de mobilité horaire strictement encadrée.

Publié le

 mar 

« Il ne s’agit pas d’un 3e confinement » assure Gabriel Attal porte-parole du gouvernement. « Voyez cela plutôt comme une « unité ternaire de restriction de mobilité à durée limitée » »visant essentiellement les individus à se déplacer dans un laps de temps qui sera fixé par la loi et le gouvernement, applicable territorialement. Face aux critiques et aux inquiétudes, le gouvernement refuse d’utiliser le mot confinement. « Il faut rassurer les gens, ce n’est pas un confinement. Imaginez cela plutôt comme un abaissement des disponibilités de déplacements ou une limitation organisationnelle horaire, voire même un cloisonnement systémique territorial ainsi qu’un compartimentage graduel programmé» a tenu à préciser Jean Castex qui pointe du doigt le manque d’imagination des Français. « Je pense qu’on peut même être plus clair et éviter la langue de bois en parlant d’un contingentement planifié d’abattement de locomotions spatio-temporel ».

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés