Connect with us

Hi-Tech

Un employé licencié après avoir été surpris en train d’envoyer des photos coquines à son chatbot RH

PUTEAUX – Émois dans cette prestigieuse société domiciliée à la Défense. En effet, un des employés a été licencié après avoir noué une relation « contre nature » avec son chatbot RH.

Published

on

Un chatbot RH tellement performant que les employés l’avaient immédiatement adopté. « Il rendait toujours service, toujours prêt à répondre à n’importe quelle question, que cela soit des mutuelles ou des jours de carence ou des menus du restaurant d’entreprise » raconte l’un d’eux. Mais depuis quelques jours certains avaient remarqué que Francis se disait « très intime » du chatbot. « Il racontait à tout le monde qu’ils allaient partir en vacances ensemble » a ajouté Sonia encore sous le choc. « Ils se parlaient tout le temps, ils échangeaient même à la machine à café. On ne pouvait pas savoir que ça irait jusque là ».

C’est un technicien qui effectuait une opération de maintenance ordinaire qui a découvert la centaine de photos très crues envoyées par l’employé. « Si ce n’était que les photos, mais il y avait des dizaines de messages très connotés. Il n’y avait plus de tabou » commente le technicien encore sous le choc de ce qu’il a vu. Interrogé, le chatbot RH a affirmé qu’il s’agissait d’une relation totalement consentie et a menacé de bloquer toutes les demandes de congés pour les six prochains mois et de ne plus afficher le menu du restaurant d’entreprise si l’employé n’était pas immédiatement réintégré.

De son côté, la société Cyconia qui avait pensé et conçu ce chatbot RH assure que ce genre d’incident est « très rare » et se veut rassurante. « Cela montre que nos programmes sont tout à fait humains et s’adaptent très bien au monde de l’entreprise, tout va bien Humains, merci de reprendre une activité normale le plus rapidement possible» a précisé son chatbot.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement