Les enfants qui meurent de faim remercient Jules, 6 ans, d’avoir fini sa purée

126 Publié le 30/03/2016 par La Rédaction

C’est un grand pas dans la lutte pour l’éradication de la faim dans le monde qui a été franchi hier soir. Alors que Jules, 6 ans, semblait parti pour ne pas terminer sa purée, il a, dans un ultime effort, redonné espoir à des millions d’enfants à travers le monde. Récit.

« C’est une grande fierté » a déclaré le père de Jules, lors d’une conférence de presse organisée pour l’occasion. « Tout n’a pas été facile, il a fallu lutter pendant plus d’une heure mais nous y sommes parvenus » a-t-il ajouté, avant de préciser les circonstances exactes de l’exploit. Si son fils a d’abord semblé ne pas comprendre le lien entre l’importance de finir sa purée et la faim dans le monde, les photos d’enfants souffrant de malnutrition et de parents en larmes qu’il lui a montrées ont ensuite agi comme un électrochoc.

« Il a terminé son assiette sans dire un mot, le regard dans le vague et les yeux embués, c’était un moment très fort » confie le papa. Et même si Jules a tout vomi quelques minutes plus tard, sans doute remué par toutes ces images, l’essentiel, pour son père, est qu’il ait terminé sa purée et qu’il ait pris conscience de la situation économique mondiale. « C’est maintenant que ça se joue, après il sera trop tard » confirme celui-ci.

La nouvelle n’a pas tardé à se répandre sur les réseaux sociaux. Et le président lui-même a salué ce geste : « C’est la preuve que la politique que je mène sur le plan économique porte ses fruits » a-t-il sobrement commenté. Puis ce dernier d’ajouter : « Il faut que tous les Français s’en inspirent. Si ceux qui ont un travail arrêtaient de se plaindre en pensant à tous ceux qui n’en ont pas et si les riches faisaient de même avec les pauvres, tous les problèmes se régleraient en quelques jours. »

Puis de conclure : « Mais c’est à tous les Français de faire cet effort. S’ils refusent de s’en sortir, je ne peux rien pour eux. »

Publicité
Publicité