Panama Papers : plusieurs paradis fiscaux soupçonnés d’avoir caché de l’argent chez les Balkany

41 Publié le 06/05/2016 par La Rédaction

Nouveau rebondissement dans l’affaire des Panama Papers. Après les révélations du Monde sur l’identité de certains détenteurs de comptes offshore, Le Parisien annonce ce matin que plusieurs paradis fiscaux auraient dissimulé de fortes sommes d’argent chez les Balkany.

 

Aussitôt l’information parue sur le site Leparisien.fr, plusieurs évadés fiscaux ont exprimé leur stupéfaction : « Les paradis fiscaux ont leurs torts mais de là à placer de l’argent à Levallois-Perret, la plaque tournante du blanchiment d’argent, j’avoue que je ne m’y attendais pas, je pensais qu’ils avaient un minimum d’éthique » a confié l’homme d’affaires Richard Attias.

Ce dernier n’est pas le seul à avoir été choqué par ces révélations. Quelques minutes à peine après la parution de l’article sur le site du Parisien, la plupart des évadés fiscaux ont tenu à se désolidariser de ces agissements et le hashtag « # not in my name » lancé par Jérôme Cahuzac, suivi peu après du hashtag « # I’m not Balkany » s’est répandu comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux.

Une situation qui a conduit Manuel Valls à rappeler qu’il ne fallait « surtout pas mettre tous les évadés fiscaux dans le même panier », que l’évasion fiscale était « également pratiquée par des gens parfaitement honnêtes » et qu’il fallait, plus que jamais, « éviter tous les amalgames ».

Photo: Google Maps

Le Gorafi a besoin de vous !

Publicité
Publicité