Brexit : La police intercepte plusieurs centaines de migrants anglais dans le tunnel sous la Manche

52 Publié le 27/06/2016 par La Rédaction
fotoVoyager

Plusieurs dizaines de migrants anglais, effrayés par les perspectives du Brexit ont tenté ce week-end de rejoindre l’Union européenne en s’introduisant dans le tunnel sous la Manche. Reportage.

 

Déjà des milliers d’Anglais campent au abord de Douvres dans l’espoir de traverser la Manche et trouver une vie meilleure en Europe.« Je n’ai plus rien en Angleterre, l’Europe est mon pays, je m’y retrouve dans ses valeurs et ses idéaux » raconte Karen, une jeune femme de 37 ans. Comme elle, ils sont des dizaines de déçus du Brexit qui ont tenté hier après-midi de franchir le tunnel sous la Manche, bloquant passagers et trains. « Je n’ai pas d’autres choix, si je reste ici je suis fini » raconte Michael, trader à la City qui dû vendre son costume pour payer un passeur.

Aux abords du terminal Eurostar, d’autres tentent de monter dans des camions ou sur les ferrys. « Je ne peux pas rester dans un pays dans lequel Boris Johnson sera Premier ministre dans trois mois, c’est horrible » raconte Abigail en fondant en larmes. « J’espère que la France sera accueillante, c’est quand même le pays des droits de l’homme, non ? » ajoute-t-elle, en s’installant avec d’autres candidats à l’exil dans un petit pub avec vue sur les terminaux de ferry. « Tous les bateaux pour la France sont pleins jusqu’en 2017, qu’allons nous faire? ».

En attendant, les migrants anglais sont aidés spontanément par plusieurs anciens migrants, qui avaient pour leur part réussi à traverser la Manche pour entrer en Angleterre. « Je veux les aider car je sais ce qu’ils vont endurer, et c’est courageux pour eux de partir et tout laisser derrière eux » explique Amina en servant un bol de porridge à un groupe de réfugiés anglais.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité