Une étude démontre que plus une entreprise est grande, plus son patron est heureux

38 Publié le 05/10/2016 par La Rédaction
Ridofranz
Ridofranz

Un sondage mené sur un échantillon de grands patrons non représentatifs de la société française révèle que 95% des personnes à la tête d’une grande entreprise « aiment leur boîte ».

Si le lien entre taille de l’entreprise et bonheur de son dirigeant était déjà évoqué sur le plan théorique par la communauté scientifique depuis plusieurs années, des travaux récents menés sur des chefs d’entreprise américains démontrent que le nombre de stagiaires présents au sein de l’entreprise peut jouer son rôle dans ce processus.

On peut aussi s’interroger sur le partage du bonheur, puisque d’après l’ONU, 85 des patrons les plus heureux posséderaient autant de bonheur que le reste de la population. 11% de la population mondiale n’a pas accès aux petites joies de base du quotidien.

Mots clés : , ,
Publicité

38 avis éclairés

59

RougeGorge63 17/11/2016

OUUUHH OUUUUH à bas les gens qui bossent, OUUUU OUUUH c’est que de la racaille, OUUUUUUH OUUUUH ils ont vraiment rien d’autre à foutre.

110

Photo73 10/10/2016

Quand on a une grande entreprise, très étendue, on doit aller d’un bout à l’autre dans sa Ferrari, en vélo ça serait trop long (et ça ne fait pas « patron »). Ça permet de montrer qui est le boss, à défaut de ‘qui bosse’, mais surtout rester proche des ouvriers sur les chaines de production. Vroooom.

97

Dirtymarchais 08/10/2016

Un brillant article qui rappelle que les pauvres sont les gentils, et que les riches sont les méchants. Enfin une presse courageuse.

Au sujet des riches méchants, l’on pourrait ajouter qu’il ne font rien pour changer ce qui apparaît au premier coup d’oeil d’une photo de la Galaxie: dans l’Hexagone, les enfants de 15 ans n’ont jamais appris à travailler en groupe dans leur classe, acculés à recevoir verticalement le savoir d’un professeur, et n’ont ainsi jamais appris la confiance.

« C’est pourquoi j’ai créé l’Ecole 93, constant que mon connard de fiston n’était pas sur la bonne voie pour gagner autant que son connard de géniteur…; ….. Un nouveau concept pour pallier la panne de l’ascenseur spatial… . Les jeunes sont invités à danser autour d’un totem et à disposer les bureaux en dodécagone, à apprendre tous ensemble 4*9=36, à tenir leur stylo à 13 mains et à apprendre chacun un mot d’une phrase de chaque leçon. Car ce qui manque aujourd’hui dans nos entreprises, et ce devrait être bien sûr le rôle de l’Ecole que de l’inculquer aux jeunes, c’est de travailler en groupe en se faisant confiance; Or que constate-t-on par exemple au baccalauréat? Eh bien qu’il est interdit de communiquer. Eh bien arrivés dans l’Entreprise qui a pourtant la bonté d’introduire à juste titre des traitements différentiels afin de prendre en compte la différence, quelle est l’attitude des arrivés: ils en arrivent à ne pas avoir confiance, à ne pas savoir travailler en groupe. Moi, j’aime assez la notion de clan, comme celui de la Caverne des Ours, mais tant que l’Education nationale enlisera la jeunesse dans une verticalité contraire à la réalité de l’Entreprise, la France risque l’impasse, sans compter le risque de heurter le plafond de l’ubérisation inéluctable et nécessaire à l’expérience client ».
On apprend des trucs en écoutant Empaffés Business.

92

Cédékon Léon 06/10/2016

Une bonne devise fait tout :
Nous serrons fort la vieille du jour « j ».

87

Emile Franc 05/10/2016

C’est fou cet entêtement à la démonstration de vulgarité qu’ont les petits chefs de rayon charcuterie.

86

JP TETACLAK 05/10/2016

Les patrons de Bonduel et William Saurin ne sont pas rancuniers

87

JB 05/10/2016

Toujours cette obsession de la taille.
A croire qu’il n’y a que çà qui les obsèdent !

    94

    JPH 05/10/2016

    Total respect !
    Avec les gravatars précédents tu avais une tronche de fion, là t’as une tête de nœud !
    Bravo !

      95

      Vilaine 06/10/2016

      JB, l’homme aux mille visages, tous plus (je ne trouve pas le mot) les uns que les autres, mais cette fois ci, c’est le pompon, la cerise sur le gâteau, la goutte qui met le feu au poudre, le best of de la mochitude ! C’est qui ce fâcheux ?

        92

        Flutiot 06/10/2016

        Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick !

          86

          bec 06/10/2016

          ça n’a pourtant pas l’air d’être Balkany.

    96

    Chloé 06/10/2016

    En fait ils rêvent de recruter Suzannah, parce que l’odeur de ses toasts à la cannelle embaume le bureau de bon matin.

79

JP TETACLAK 05/10/2016

Les patrons des grandes boîtes ne courent après le bonheur. De l’argent leur suffirait.

84

JPH 05/10/2016

Moi j’aurais cru que c’est la paye qui rend heureux.
Même que si il y a la paye et pas d’autre travail que d’aller jouer au solitaire une heure par jour au siège, et puis manger avec les associés, les alliés, les concurrents, les clients, de préférence en des lieux paradisiaques entouré de jeunes personnes dévouées corps (surtout !) et âmes à leur bonheur ; eh bine, je crois que ça le fait bien.
Surtout quand des hordes d’esclaves ont un intérêt personnel et vital pour que ça marche…

    85

    piano 05/10/2016

    plus l’entreprise est grande, plus ils délèguent et ils finissent par n’avoir plus rien à faire. Etre patron c’est comme être inscrit à Pôle Emploi sauf qu’on ne t’oblige pas à chercher du travail, mieux, si tu as soudain quelque chose à faire, tu fais téléphoner à Pôle Emploi qui trouvera la perle rare pour enfiler sur ton collier.

    83

    Maître Folace 05/10/2016

    Surtout pas : la paye ouvre droit à impôts. Après, il faut embaucher des comptables et juristes non seulement compétents mais de plus compatibles et incomparablement discrets. Un coup à vous dégouter de vous enrichir.

      102

      piano 06/10/2016

      qui te parle de payer des impôts, il suffit d’avoir le bras long et appeler Apasraccourcix, le petit chef gaulois de LRix, il trempera ta déclaration de revenus dans sa portion magix et psssschîîîîîîx …

87

Omer Dalor 05/10/2016

De toute façon, les sondages, c’est comme le bikini: ça donne des idées, mais ça cache l’essentiel.

    84

    Rainbowarrior 05/10/2016

    Pour une fois, j’ai tout compris à un séminaire sur la com. Habituellement, c’est « Faut pas être comme ci, faut pas être comme ça » à tel point que je demande pourquoi c’est justement moi qu’on inscrit au séminaire. Pourtant le nom est sympa: Séminaire.

95

bec 05/10/2016

Une étude récente semble prouver ( les statistiques ne prouvent rien) que plus les cadres dirigeants jouent au golf, plus les performances de l’entreprise sont mauvaises. Etonnant, n’est-ce pas ?

    101

    Vladimir Illitch Oulianov 05/10/2016

    Etude financée par le MEDEF indubitablement car les cadres, dirigeants, c’est comme les moustiques: si au moins ils savaient être inutiles…

      87

      piano 06/10/2016

      cela ne les empêcherait pas de piquer tout autant que les moustiques

93

Flutiot 05/10/2016

Choquant !
– les 5% qui n’aiment pas leur boîte
– les 11% qui refusent de se branler
De là à y voir un lien, il y a un pas que je n’oserai faire.

      93

      Borniol 06/10/2016

      On a tendance a croire que les grands patrons sont avides de notoriété, de pouvoir et de puissance. Alors qu’en fait avoir beaucoup d’argent leur suffit.

      85

      Flutiot 06/10/2016

      Pour le dire sans le dire en faisant croire que l’ai pas dit tout en sous-entendant des non dits.

89

social-traître 05/10/2016

Et puis il peut jouer à qui a la plus grosse !
Je comprends bien que cela le rende heureux (à condition d’avoir effectivement la plus grosse….!)

88

Candide 05/10/2016

Le monde appartient à ceux dont les employés se lèvent tôt.

86

Phil Defer 05/10/2016

100 % des assistantes de direction de grands patrons aiment se faire mettre en boite.
De nuit comme de jour.

C’est prouvé.

92

Hum 05/10/2016

C’est le patron de l’ANPE qui doit être content.

    82

    JPH 05/10/2016

    Ça n’a pas changé de nom genre « Paule Enploua » ?

92

S.Ange 05/10/2016

… 95% des personnes à la tête d’une grande entreprise « aiment leur boîte »…

sauf, peut être, leur dernière boite…en sapin.

83

King Julian 05/10/2016

En fait, les grands patrons sont comme les hamsters.

85

Simon Rosinski 05/10/2016

Moi je préfère les boîtes de nuit.

    63

    Vilaine 05/10/2016

    Moi les boîtes de conserves, sardines ou petits pois, c’est égal….

      87

      Simon Rosinski 05/10/2016

      Les conditions de travail des employés sont à corréler avec la situation des sardines.

        81

        piano 05/10/2016

        ça se corse encore plus si les budgets sont serrés, on le voit aisément : les boîtes sont bombées et sur l’île voisine les sardes inhalent l’huile d’une simple pression à froid

      90

      piano 05/10/2016

      ça se discute si dans l’aquarium les petits poissons rouges et qu’à côté les petits pois sont verts

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *