La voyante lisait l’avenir dans les cartes bleues

104 Publié le 23/11/2016 par La Rédaction

Les pratiques en matière de voyance n’en finissent plus de se diversifier ces dernières années. « Le Parisien » a révélé en effet ce matin qu’une voyante a exercé pendant de nombreuses années en lisant l’avenir dans les cartes bleues.

 

Après la vague récente de devins lisant l’avenir dans les knacki Herta et dans le fromage de chèvre, les journalistes du « Parisien » ont découvert cette semaine une nouvelle forme de voyance consistant à lire le futur dans les cartes bleues. S’il semble encore difficile de déterminer précisément en quoi la carte bleue aiderait à éclaircir notre destin, pour de nombreux astrologues et voyants, cette pratique n’a rien de surprenant : « les cartes, quelles qu’elles soient, ont toujours été un vecteur d’ondes interstellaires permettant une géolocalisation des astres éminemment favorable aux prévisions conjoncturelles divinatoires intra et extra sensorielles » rappelle Patrick M’Bengue, exorciseur marabout à la station Clignancourt.

Une fiabilité avérée

Quant au degré de fiabilité d’une telle pratique, il est encore difficile à évaluer bien que, là encore, de nombreux spécialistes aient exprimé leur engouement pour cette nouveauté : « N’oublions pas que le bleu est le symbole de la loi, or « nul n’est censé ignorer la loi » dit le proverbe, ce qui montre bien que la loi, et donc le bleu, est le meilleur moyen d’accéder à la connaissance ! » démontre avec brio, Inès Crocs, astrologue à mi-temps. Une version confirmée par plusieurs anciens clients de l’astrologue qui lisait dans les cartes bleues : « On la sentait inspirée quand elle lisait les cartes. Elle notait beaucoup de choses sur une feuille, plein de chiffres notamment » explique Damien Génu, qui l’a consultée pendant dix ans. Puis ce dernier d’ajouter « Elle ne se trompait jamais, dès le premier rendez-vous, elle a prophétisé ma faillite et ma dépression. »

Malgré de nombreuses recherches, Mirka, la voyante, reste dans l’immédiat introuvable, ayant de toute évidence déménagé il y a quelques années déjà. Selon plusieurs témoins, elle aurait en tout cas quitté la France car elle lirait désormais l’avenir uniquement dans le sable des îles désertes.

Publicité
Publicité